Seloua sur scène après une éclipse de 20 ans

La chanteuse Seloua a animé, mercredi soir à la salle de spectacles de la maison de la culture d’Aïn Témouchent, une grande soirée artistique en présence d’un nombreux public venu revoir et écouter les chansons nostalgiques de celle qui vient tout juste de recevoir un grand hommage au TNA d’Alger. Cette troisième apparition de Seloua à Aïn Témouchent, après une vingtaine d’années d’absence, a permis au public d’accompagner l’artiste dans ses chansons à l’instar de «chouffou l’halti», nourrie d’applaudissements et de youyous stridents.
A la fin de son spectacle, elle a ouvert son cœur aux lecteurs de La voix de l’Oranie :
La voix de l’Oranie: Si vous permettez, nous allons commencer l’entretien par une question que beaucoup se posent: comment expliquez-vous votre absence de la scène artistique?
Saloua: Il y a des circonstances particulières qui m’ont imposé à une absence mais de mon propre gré quand même… Mais j’étais toujours présente dans le milieu artistique. J’ai signé mon come-back sur la scène le 8 mars 2006 lorsque j’ai animé un récital à l’invitation de l’association «Arts et Culture».
Puis Mme la ministre de la Culture m’a honorée à Timgad, ensuite j’ai été invitée par l’association des anciens moudjahidine de Blida et celle du 3e millénaire. J’ai découvert que j’étais très aimée par mon public qui a, d’ailleurs, exigé mon retour.
-Mais vous n’avez rien enregistré, ni C.D. ni K7?
-Je suis une artiste qui a une carrière qui s’étend sur plus de quarante ans. Je n’enregistre jamais pour gagner l’argent au détriment de la valeur artistique et culturelle. Je ne suis pas matérialiste. Mais pour votre information, je suis en négociation avec un distributeur honnête et intègre et vous verrez prochainement mes nouveaux produits.
-Peut-on dire de vos paroles et de vos chansons que vous avez été bousculée par cette nouvelle génération de chanteurs?
-En matière de qualité, la chanson algérienne, selon les observateurs de notre période était la meilleure. Mes chansons qui ont plus de 30 ans gardent encore le succès et suscitent chez le public du respect. Il en est de même pour Ahmed Wahbi, Rabah Driassa et d’autres figures. Je suis contre la chanson sandwich qui se consomme en un laps de temps puis s’efface de la scène artistique. Que les jeunes chanteurs aient leur propre personnalité, c’est une très bonne chose. Mais moi je souhaite une relève qui assure la continuité de la chanson algérienne d’où le devoir du ministère de la Culture.
-Donc vous applaudissez le retour de l’émission «Alhane Oua Chabab»
-C’est évident qu’une école pour prendre en charge ces jeunes et leur apprendre la musique et la chanson dans un cadre académique est nécessaire.
Seulement j’ai des réserves à ce propos: il faut l’assurer à ces jeunes un bon encadrement. Il faut que les compositeurs et les paroliers qui accompagnent ces futures valeurs de la chanson algérienne doivent être très compétents pour pouvoir percer dans le milieu artistique.
Je suis contre le fait d’apprendre à ces jeunes talents de répéter les chansons des autres. Maintenant ils sont sortis sur le terrain sans aucun produit propre à eux. Moi j’ai formé à l’époque, Nadia Benyoucef, Nardjess et Belfarouni.
-Vous chantez pour la troisième fois de votre vie artistique à Aïn Témouchent. Comment trouvez-vous son public?
-Oui, j’ai chanté une fois sur la plage de Sassel, une deuxième fois au centre ville au cinéma Capitol et aujourd’hui j’ai découvert un public fidèle et parfaitement connaisseur de mes chansons: Nahwak Yel Ghali, Ala Slama, Yel Wahrania, Ya Zahw El Bal.
J’ai découvert que le public témouchentois n’apprécie pas le genre andalou, mais j’ai essayé de répondre à la demande de certains passionnés de ce genre musical.
Sincèrement les témouchentois dégustent la musique et je suis très heureuse que l’orchestre de la wilaya d’Aïn Témouchent m’accompagne dans ma prochaine prestation à Saïda.
-Selon vous, où en est le statut de l’artiste?
-Cela fait vingt ans qu’on parle de statut de l’artiste, les artistes sont égarés.
Il n’y a même pas un syndicat qui défend la carrière professionnelle de l’artiste. La responsabilité incombe aux décideurs.
Il faut que le ministère de la Culture s’implique davantage pour protéger les artistes.
-Et de votre expérience dans le cinéma…
-Depuis le film intitulé «Hassan Taxi», je n’ai plus été sollicitée pour jouer un rôle convenable. Je suis prête à toutes fins utiles.
Je conseille aux jeunes chanteurs de respecter la noble mission de la chanson algérienne et de ne pas se laisser entraîné par la médiocrité. Que les responsables de la culture encouragent les œuvres visant le développement de la chanson constructive de la personnalité algérienne.

Source : Echo-Oran et Voix-Oranie

16 Comments

  1. menssaf dit :

    ahhhhhhhhhhhhhhhh ya saloua ch;hal habake;;;;;;;;je suis un jeune algerienne qui vit au canada depuis 10 ans;;;ahhh ya bente bladie ;;;;;;;;;;;;;;;;prend soin de toi;;;;;;;;;menssaf le canadien hay

    Répondre
  2. Louisa dit :

    bonjour
    c’est minable de sa part cette *** elle aurait due restée chez elle afin de se faire respecté au lieu de revenir sur scene honte à elle ***** au lieu de nous donner un bon exemple elle nous déçoit elle peut chanter lors des mariage plus au moins au lieu de revenir après toute ces années d’abscence quelle à choisit n’importe quoi :sad:

    Edit Admin : pas de propos diffamatoire svp !

    Répondre
  3. abdellah dit :

    Ma chere Louiza,j espere que ce n est pas un poisson d avril,je pense que chanter n a pas d age,on peut le faire meme a 100 ans sauf si tu y vois autre chose qui nous echappe et la je voudrais une explication en bonne et due forme et eclairer notre lanterne.
    Sans façon et mes amities.

    Répondre
  4. said M. dit :

    salut,
    Minable est bien celui qui fait des jugements de valeur sur ses semblables et surtout quand ils sont négatifs….Saloua c’est une FEMME, je dirai une DAME de la chanson algérienne qui aime ce qu’elle fait et ce qu’elle a fait pendant toute sa vie…Pourquoi voulez vous qu’elle ne chante pas du moment qu’elle peut toujours le faire…ça c’est son choix le plus absolu, alors pourquoi l’empécher.
    SVP madame Louisa laissons les Gens s’exprimer, exauser leurs voeux, assouvir leur désir, dans la légalité des choses bien sûr, comme a fait Madame Saloua, chanter pour son public ( les gens n’ont pas été contraints d’y assister à son spectacle)…Alors que chacun s’occupe de son jardin et que l’espace sera bien vert et nos bouquets seront pleins de Fleurs.
    C’est mauvais de faire des critiques gratuites et pire encore quand celui qui critique n’apporte rien à cette société… Saloua, jadis , apportait la gaiété et la chaleur dans les coeurs des milliers d’Algériens.
    Amicalement votre et sans rancune… M.Said.

    Répondre
  5. said M. dit :

    Bonsoir Mr L »Admnistrateur,
    Comment faire pour trouver un commentaire qu’on a écrit et pour trouver les réponses à nos questions et les suites réservées à nos commentaires….Merci

    Répondre
  6. Farid dit :

    Salam SAID M
    -Comment as-tu pu repondre LOUISA.
    -Que je sache les reponses et commentaires dependent de 1-acces au site 2-degre comprehension 3-jugement du lecteur commentataire.
    Amicalement

    Répondre
  7. admin dit :

    salam alikom

    si j’ai bien compris said tu veux suivre tes commentaires et être avertis en cas de réponse.

    la première solution est de visiter le site tout les jours et regarder dans la section commentaires récent. la deuxième est de vous faire notifier par mail si il y a un nouveau commentaire pour les articles qui vous intéresse mais un petit problème existe puisque les mails envoyé par le site seront placé dans le dossier spam de votre boite.

    si tu veux je peux activé la deuxième option.

    Cordialement

    Répondre
  8. said M. dit :

    salam Admin
    Grand merci pour les indications…mais pour le moment je préfère la première variante… Merci encore.
    Saïd M Amicalement.
    Mais je vois que Mr Farid n’a rien compris à ma question, une question qui a été adréssé à Monsieur l’administrateur et dont la réponse n’a été que trop claire.
    Aussi, Mr Farid que je n’ai pas compris sa question:  » Comment as tu pu répondre Louisa « ….Que voulez vous Mr Farid dire par votre question ?
    Alors, j’attends votre réponse, Mr Farid pour que je puisse vous répondre…
    En toute amitié Saïd M.

    Répondre
  9. Farid dit :

    Salam Said
    Merci pour ton commentaire
    Je m´exuse d´abord pour pouvoir etre peut etre nonchalant (moi personnelement). Je n´ai pas lu que ton commentaire a ete destiné a l´administrateur. Cela ne me regarde pas peut-etre. Si j´ai bien compris – J´ai interferé sans comprendre !
    Mais concernant » Comment as tu pu répondre Louisa  » je veux dire certainement tu as regardé dans la section commentaires avant de repondre Louisa.
    Jái essayé de repondre ta question « Comment faire pour trouver un commentaire ».
    En toute amitié Farid Z,

    Répondre
  10. said M. dit :

    Salam Farid,
    Non!! sans façon Farid, au contraire j’étais trés content de recevoir une explication d’un  » Ami  » ( virtuel ) du bled, pour une question que j’ai posée et je vous remercie pour ça.
    Ce que je voulais dire, c’est que vous n’avez pas, peut être,compris ma question.
    Amicalement votre Farid…Et je salue au passage toutes les personnes fidèles à ce site.

    Répondre
  11. Un important merci au créateur du site internet

    Répondre
  12. Une fois de plus un poste véritablement attrayant

    Répondre
  13. C’est bizarre je pensais justement écrire un poste pareil à celui-ci

    Répondre
  14. xxx gratuit dit :

    Article іncroyablement fasxinant !!

    Répondre
  15. nymphomanes dit :

    Bon ba jee vais en parler sur mon ѕite internet ƿersonnel

    Répondre
  16. Je sսis entièrement en accord avec toi

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman