Soutien indéfectible des autorités

Le CRT, qui a traversé une phase de turbulences dès le début du championnat, est sur la voie d’une relance certaine qui lui permettra, à n’en pas douter, de redorer son blason quelque peu terni par une série de mauvais résultats enregistrés durant le parcours de l’aller. La venue du duo technique Benmechta-Cheriet a apporté un souffle nouveau au sein de l’équipe phare de la cité de Sidi Saïd, mais elle reste une thérapie sous perfusion, car le handicap se situe au niveau des finances. Le premier viceprésident, Benzora, s’est dépensé énormément et sans compter pour permettre au club des «rouge et blanc» d’activer dans la sérénité au sein du championnat national. Et c’est dans un souci d’amélioration de la compétitivité du club que les autorités publiques, à l’image du wali, la DJS, le P/APW et le P/APC, ont décidé de contribuer à la relance du club en lui accordant des aides financières, non pas pour lui permettre de sortir la tête de l’eau, mais pour l’amener à réaliser de bons résultats.
D’ailleurs, la dernière louable initiative prise par le wali en personne en est la parfaite illustration. Une prime d’encouragement a été accordée à chaque joueur (30.000 DA) après le match contre Biskra.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman