Station de dessalement d’eau de mer

Les essais de la station de dessalement de l’eau de mer de Chatt El Hilal auront lieu le 31 août prochain, a-t-on appris de la direction de l’Hydraulique et des Ressources en eau d’Aïn Témouchent. Fixés dans un premier temps à juin, ils ont été différés pour permettre l’achèvement complet des travaux de réalisation de cette station d’une capacité de 200.000 m³/jour. Quant à la date exacte de sa mise en service, elle reste encore indéterminée pour des raisons techniques. Une fois opérationnelle, ce projet devrait régler définitivement le problème de l’alimentation en eau potable de la ville de Aïn Témouchent qui, actuellement, est alimentée une fois tous les deux à trois jours. La wilaya reçoit 15 000 m³/jour d’eau à partir du barrage de Béni Bahdel (Tlemcen) et 10 000 m³/jour de la basse Tafna alimentée par les lâchers du barrage de Hammam Boughrara (Tlemcen). La direction de l’Hydraulique a, dans ce contexte, élaboré un programme spécial saison estivale, en attendant l’exploitation de la station considérée. La situation s’améliorera avec l’entrée en service de cette station qui fonctionne selon le procédé de traitement «d’osmose inverse». Une enveloppe de 236 millions de dollars US a été allouée à ce méga projet.
La station consacrera 110 000 m³/jour à Aïn Témouchent et Béni Saf et 90 000 m³/jour à la ville d’Oran, a signalé la même source, avant de rappeler que les travaux de raccordement en aval de la station de dessalement, confiés à une société chinoise, ont été achevés. Ce projet de raccordement qui a nécessité 2,685 milliards de dinars, a porté sur la réalisation d’une conduite en acier de 11 500 mètres linéaires, d’une chambre de vannes et d’une conduite de 11 kilomètres. «Le tout étant géré par un système de télégestion», précise-t-on.
Les villes de Aïn Témouchent et de Béni Saf ont également bénéficié, chacune, de la réalisation de trois réservoirs de 10 000 m³ pour le stockage des eaux dessalées avant leur distribution au profit des ménages. Les ressources hydriques alimentant actuellement la wilaya d’Aïn Témouchent en eau potable, a-t-on signalé, seront (re)dirigés pour l’amélioration de la situation au niveau d’autres communes et daïras de la wilaya. La bonne pluviométrie enregistrée cette année a, par ailleurs, sensiblement réduit le déficit de la wilaya en matière d’alimentation en eau potable. Le schéma directeur de l’AEP de la wilaya d’Aïn Témouchent enregistrait auparavant un manque de 51%. Sur des besoins de 92 152 m³/j pour Aïn Témouchent, la wilaya ne produit que 46 800 m³/j, dont 25 000 m³/j de ressources superficielles.

Source : Echo-Oran

5 Comments

  1. sara dit :

    oui c bien beau tt celà, mais je voudrai savoir que font les autorité pour atténué la pollution de nos cote par ces station, conne à chatt el ward plage des mouche la station déverse sob rejet sur la plage ou des enfatants y jouent c pas notmale, je rappelle que les rejets se compose de la saumure plus de l’acide chloridrique de bisulfite et probablement de métaux??? ALORS

    Répondre
    • moh dit :

      Bonjour,
      ne t’inquiète pas Sara, le rejet des saumures n’affecte aucunement la cote, toutes les rumeurs se sont des baratin
      les saumures jetées se propageront dans une surface de moins de 20 m2, on jette dans une mer et pas dans une piscine !!!! voyons soyons sérieux !!!

      une information pour le site: la mise en service est pour le 21 septembre 2009 avec une production progressive jusqu’au 29 novembre

      Répondre
  2. Mehdi dit :

    Ramadan Moubarek Sara.
    Veuillez consulter ce site pour d´amples information:
    http://infos-eau.blogspot.com/2008/09/quelques-prcisions-sur-le-dessalement.html

    Répondre
  3. mevven dit :

    salut tout le monde et saha ramdankom sincerement c b1 d’avancè dans tel projets mais la question qui se pose est ce que la sociètè algerien a une culture environnementale ou prète a recevoir cette culture malgrè que nous sommes des musulmans

    Répondre
  4. amine dit :

    la pire erreur enviromental est d’avoir fait des station sur des zone touristique comme chatt el hilal et el ward.
    Ils sont vraiment con ses responsables de merde

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman