Trois arrestations dont celle d’un bijoutier

Une émigrée en vacances chez sa cousine, à Témouchent, a demandé à celle-ci de lui remettre son coffre à bijoux qu’elle lui avait confié dès son arrivée en Algérie. Les deux femmes chercheront longtemps le coffre. En vain. Se rendant alors à l’évidence que ses bijoux avaient disparu, l’émigrée a déposé plainte auprès de la police de Témouchent contre un jeune homme qui rentrait, semble-t-il, souvent chez la cousine. La police s’est mise rapidement à la recherche de la personne signalée qui sera interpellée quelques heures plus tard. Il s’agit d’un certain B.A. âgé de 18 ans et résidant à Témouchent.
Au cours de l’interrogatoire, le mis en cause, après avoir rejeté l’accusation de vol portée contre lui, finira par reconnaître les faits, dénonçant par la même occasion son complice qui l’aurait, précisera-t-il, conduit chez un bijoutier de Ben Badis à qui une partie des bijoux a été vendue. Une fois le complice interpellé, les policiers iront chez le bijoutier receleur chez qui les objets volés (gourmettes, chaînes, bracelets et bagues) ont été récupérés. Le reste du magot a été, semble-t-il, écoulé ailleurs.
Les trois individus ont été présentés au parquet. Le voleur présumé et son complice ont été placés sous mandat de dépôt tandis que le bijoutier a été laissé en liberté provisoire.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. djamel dit :

    le prison ou coupe les main pour les voleur

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman