Trois nouveaux CFPA

Trois nouveaux centres de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) ouvriront leurs portes à Aïn Témouchent à l’occasion de la rentrée d’octobre prochain, a-t-on appris auprès de la direction du secteur. Ces établissements sont implantés respectivement à Aïn Kihal, Oulhaça et haï Moulay Mustapha, au chef-lieu de wilaya, at- on précisé, ajoutant que l’encadrement est assuré par 75 personnes nouvellement recrutées. Ces centres renforcent les capacités d’accueil de la wilaya d’environ 800 places pédagogiques supplémentaires. Le secteur compte 286 enseignants, dont ceux recrutés dans le cadre de contrats de pré emploi (CPE) ou à titre vacataire, encadrant 7.088 stagiaires entre reconduits et nouveaux inscrits. Parmi les stagiaires, 3.115 sont en formation résidentielle, 2.649 en apprentissage, 539 en cours du soir et 300 en formation conventionnée. La nouvelle rentrée de la formation professionnelle sera également, marquée par l’ouverture de quatre nouvelles spécialités, à savoir le contrôle de qualité dans les industries agroalimentaires, l’horticulture, l’élevage de petits animaux et l’électricité industrielle, a fait savoir la même source.
En outre, la formation est aussi assurée au profit de 195 chômeurs inscrits à l’Agence locale de l’emploi (ALEM) et de 300 autres en milieu carcéral afin de faciliter leur réinsertion sociale à leur libération. Parallèlement et en application des recommandations de la Conférence nationale de la formation professionnelle, tenue en juillet dernier à Alger, des formations qualifiantes de courte durée sont prévues pour les petits métiers.
Les jeunes âgés entre 16 et 20 ans seront pris en charge en collaboration avec l’ALEM qui leur octroie une bourse mensuelle de 3.000 DA, alors que le nombre de sections de formation en milieu rural sera augmenté. En matière d’insertion des jeunes diplômés de formation professionnelle, le dispositif de transmission des listes détaillées de tous les sortants de l’année à l’agence d’emploi est toujours en application. Le secteur assiste également ces jeunes dans leurs démarches pour l’acquisition de locaux à usage professionnel avec le concours des agences locales de l’ANSEJ, ANGEM, DEJ, CNAC et de la PME/PMI. A ce jour, 270 diplômés ont bénéficié soit de locaux, soit de crédits pour la création d’une micro entreprise, a souligné la Direction de la formation professionnelle.

Source  :  Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman