Un afflux important d’estivants

Les plages d’Aïn Témouchent accueillent ces jours-ci, un nombre impressionnant d’estivants dépassant de loin les prévisions. C’est ce qu’on a appris des services de la Protection civile. La circulation dense renseigne sur ce phénomène saisonnier. Une file interminable de véhicules sillonnent la côte témouchentoise qui attire, en ce mois chaud de l’année, un flux d’estivants impressionnant. Ceci au grand bonheur des commerçants et des jeunes gens installés dans des semblants de commerce, tout le long de la route et des plages, proposant des produits allant de l’alimentation générale aux fruits et légumes en passant par les prestations de services. Aucune place de stationnement automobile n’est disponible; les parkings s’avèrent trop exigus pour accueillir ce nombre effarant de véhicules. Une virée en ces lieux de détente et de loisirs nous a permis de découvrir un littoral à la vue panoramique, envahi par des jeunes gens et des familles venus des régions de l’intérieur du pays et des villes avoisinantes.
Si les plages de Terga et Chatt El-Hillal sont principalement envahies par les jeunes, celle d’El-Mordjane à 500 mètres de Terga plage est le lieu favori des familles. Cette plage, malgré son isolement, bat des records d’affluence, car pas un seul endroit de sable ne reste inoccupé. Les retardataires doivent recourir à toutes sortes de stratagèmes pour s’accaparer un lopin de sable. Installer un parasol près du rivage relève du miracle. Toutefois, malgré cela, la joie se lit sur les visages des estivants. En ce week-end caniculaire, pas un seul endroit de la forêt n’est libre. Des familles dont des personnes âgées, campent sous les arbres à travers lesquels des rayons de soleil apparaissent, le tout agrémenté par le sifflement de cigales et les chants d’oiseaux, notamment des chardonnerets. Tous les sites aménagés pour la circonstance par les services de la Conservation des forêts d’Aïn Témouchent sont occupés. La présence d’unités de la Gendarmerie nationale donne beaucoup plus de sérénité à cette population à la recherche de bien-être, de repos et de détente. Installées sur les lieux, ces unités rassurent à plus d’un titre. Des rondes et des contrôles inopinés sont effectués dans le cadre de la préservation de la sécurité des citoyens et des estivants. Ces opérations entrent dans le cadre de l’amélioration des conditions de sécurité, notamment à travers la mise en place du plan Delphine de la Gendarmerie nationale.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman