Un bébé dans une poubelle

Un éboueur de la société SARL Environnement Algérie, foudroyé de voir un bébé abandonné dans une poubelle au moment où il procédait au tri des ordures, s’est évanoui sur le coup et fut alors transporté aux urgences, jeudi dernier, aux environs de 10h30 mn.C’est au niveau du quartier Hay Zitoune de Aïn-Témouchent que l’incroyable et immonde découverte ait eu lieu, selon le responsable de la société qui avait informé le maire Mr Boucif Touil, lequel suivait une opération de curage des réseaux d’eaux pluviales au niveau de la partie Nord-Est de la ville. En toute vraisemblance, le bébé était complet et est venu à terme lorsqu’il a été abandonné par sa mère. Aussitôt l’autorité communale a avisé les services de la sûreté de wilaya qui ont ouvert, une enquête sur le champ. Intervenant en extrême urgence les pompiers ont récupéré le bébé et placé celui-ci dans la morgue en attendant ce que va dégager l’enquête menée par les services habilités. Dans de pareilles situations, la police scientifique joue un grand rôle notamment sur le plan des analyses et à commencer par l’ADN.
L’an dernier la police judiciaire de la sûreté de wilaya a fait échouer plusieurs tentatives d’avortement entreprises par un réseau dont des personnes proches des services habilités extra-muros avec la complicité de médecins. Faut-il comprendre qu’un second réseau vient de renaître des cendres du premier neutralisé? L’interrogation intéresse les spécialistes en la matière et dans les temps qui courent l’on ne s’étonne pas. Si au niveau des structures habilitées rien n’a filtré pour l’heure, il n’est pas écarté que l’avortement, objet de la découverte dudit bébé, ait se dérouler dans un lieu privé dans ce quartier classé partiellement point noir, par les forces de sécurité.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman