Un besoin de 240m3/jour de mazout

La direction des Mines et de l’Industrie de la wilaya d’Aïn Témouchent a enfin cerné les besoins énergétiques de la population, en gaz butane et en mazout, pour faire face à l’hiver. En matière de gaz butane, les deux unités NAFTAL et la SARG ont la charge d’approvisionner la population témouchentoise, la première unité disposant d’un stock de 20.000 bouteilles et de 163 points de revente implantés à travers l’ensemble des communes, la seconde implantée à Aïn Beïda et offrant une capacité de stockage de 60.000 bouteilles avec 100 revendeurs. S’agissant des mesures prises par NAFTAL, le ravitaillement de son dépôt principal se fera en double rotation, à raison de 1.470 bouteilles et à partir des centres enfûteurs de Tlemcen et de Sidi Bel abbes. La clientèle sera livrée par des camions jusqu’à concurrence de 1.050 bouteilles/jour. Cependant, son objectif 2007/08 est d’atteindre les 2.500 bouteilles par jour.
Toutefois, il est à rappeler que l’entreprise privée SARG a cessé temporairement son activité, à cause d’un litige d’ordre commercial qui l’oppose à Naftal. Concernant les dispositions particulières, une cellule de veille permanente sera installée en relation avec les APC et les directions des Travaux Publics, des Transports et de la DCP, pour combattre la spéculation. S’agissant de la livraison de mazout, une quantité de 240m3/jour est écoulée, afin de satisfaire la demande. Quant au prix de cession de la bouteille de butane, certains consommateurs nous font savoir, qu’elle serait cédée à 210DA l’unité, au lieu de 200DA officiels, au niveau de la ville chère à Sidi Said et il y en a qui s’attendent à ce qu’elle grimpe jusqu’à 250DA au niveau de certaines bourgades plus reculées.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman