Un dangereux escroc et ses complices arrêtés

La Police judiciaire, relevant de la sûreté de la wilaya de Aïn Témouchent, vient d’élucider plusieurs affaires d’escroquerie et qui ont donné lieu à l’arrestation de l’auteur principal, ainsi que ses deux complices, alors qu’une quatrième personne se trouve toujours en fuite. C’est à la suite d’une plainte déposée par un commerçant qui s’est vu remettre un chèque sans provision d’une somme de 150 000,00 DA au nom de S. A., et ce, en contrepartie de la remise d’une quantité de portes importées. Au vu des renseignements contenus sur la plaque d’immatriculation du véhicule relevés par l’ouvrier, les enquêteurs se sont déplacés jusqu’à la ville de Tlemcen avant de réussir à identifier le propriétaire du véhicule qui leur a indiqué le lieu de résidence de l’escroc, un certain C. H. M. âgé de 35 ans, qu’il dit ne pas avoir de relations avec lui. En effet, c’est à Aïn Témouchent que se trouvait cette résidence située exactement à la nouvelle ville Akid-Othmane. Munis d’un mandat de perquisition, les policiers ont surpris l’escroc et deux autres individus, B. A. 40 ans et B. A. 31 ans, alors qu’ils se trouvaient à l’intérieur d’un appartement appartenant à un locataire âgé de 26 ans et qui s’est avéré le véritable complice de C. H. M. l’escroc et qui demeure en fuite. Il est utile de rappeler que l’escroc circulait avec plusieurs permis de conduire falsifiés et qui portent sa photo. Il va sans dire que les noms et prénoms des permis de conduire sont identiques à ceux qui figuraient sur les différents chèques remis aux fournisseurs. Lors de l’interrogatoire, C. H. M. a reconnu avoir été derrière plusieurs affaires d’escroquerie, et ce, en plus de l’affaire citée plus haut.
À Aïn Témouchent, la victime est un propriétaire de bureautique qui s’est laissé rouler en cédant deux micro-ordinateurs, une imprimante et un appareil photo numérique pour un montant de 150 000,00 DA qu’il n’encaissera jamais. Le même procédé s’est déroulé à Béni-Saf pour des pièces détachées d’un montant de 180 000,00 DA. Les trois chèques appartiennent à un certain S. A. victime d’un vol. Quant à l’acquisition des trois micro-ordinateurs de Tlemcen pour une valeur de 180 000,00 DA, d’un moteur pour tracteur et d’une photocopieuse d’un montant de 400 000,00 DA et des cartes de recharge téléphoniques (Djezzy, Mobilis et Nedjma) de Hassi El-Ghella pour 180 000 DA, les chèques remis portaient les noms et prénoms de H. A. et qui concordent avec ceux du permis de conduire falsifié. Cependant, la plus grosse affaire d’escroquerie réalisée par C. H. M. est celle de la location pour une longue durée de quatre véhicules à Nedroma (Accent, Logan, Clio et Atos) pour une valeur de 300 millions de centimes.
L’escroc et son complice, qui demeurent toujours en cavale, se sont présentés chez le loueur de véhicules en qualité de démarcheurs de la maison des jeunes d’Aïn Témouchent avec la présentation de faux documents nécessaires à cette location. Idem pour les deux véhicules, une Peugeot 207 et une Accent louées à Béchar. Il est utile de préciser que l’ensemble des véhicules a disparu et qu’aucune trace n’a été laissée. Présentés ce dimanche devant le procureur de la République près le tribunal de Aïn Témouchent, C. H. M. et B. A. 31 ans ont été mis sous mandat de dépôt pour escroquerie, faux et usage de faux, tandis que B. A., 40 ans, a été mis sous contrôle judiciaire, et ce, en attendant la suite de l’enquête qui suit son cours.

Source: Liberté

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman