Un incendie domestique envoie 2 personnes à l’hôpital

Le feu qui s’est déclaré mercredi dernier à 10h00, dans un appartement d’un immeuble de trois étages, érigé à la ville nouvelle de Aïn Témouchent, a failli outre les deux personnes brûlées hospitalisées, causer une véritable catastrophe s’il s’était propagé à la cuisine, où se trouvaient des bouteilles de gaz butane. Selon la cellule de communication la protection civile, l’origine du sinistre serait due à un court-circuit électrique. La famille sinistrée a tout perdu, y compris les effets vestimentaires qui ont brûlé avec l’armoire, la porte et les fenêtres de l’appartement.
Alertée, la protection civile est arrivée à circonscrire le feu, avant qu’il ne se propage à la cuisine, où étaient entreposées des bouteilles de gaz butane. C’est dire le risque auquel ont échappé les voisins mitoyens logés dans ce même immeuble de trois étages. Deux personnes brûlées ont été hospitalisées au niveau des urgences de l’EPH Ahmed Médeghri de Aïn Témouchent, où elles sont gardées en observation.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman