Un inspecteur général de l’éducation agresse

Non content de n’avoir pas réussi à recevoir son relevé des émoluments qu’il avait sollicité, un inspecteur général de l’enseignement technique ne trouve pas mieux que d’agresser le responsable du service du mandatement au niveau de la direction de l’éducation de la wilaya de Aïn Témouchent. Selon le témoignage, l’acte était prémédité dans la mesure où l’agresseur attendait sa victime de pied ferme au seuil de l’administration de 14h jusqu’à l’heure de sortie pour lui infliger une correction digne d’un voyou, selon les termes de ses collègues. La victime s’est retrouvée avec une incapacité de travail de 12 jours, selon l’attestation délivrée par le médecin légiste.
Une plainte a été déposée donc au niveau de la justice. De leur côté, les fonctionnaires se sont solidarisés avec le chef de service à la faveur d’une pétition qu’ils ont adressée à la directrice à travers laquelle ils exigent le renforcement de la sécurité pour éviter que ce genre d’incident ne se reproduise. Selon certains, cette bavure n’est que la conséquence de la centralisation des opérations budgétaires au niveau des directions de wilaya qui a provoqué bien des désagréments, contrairement à un passé récent où cette tâche incombait aux intendants des établissements scolaires des cycles moyen et secondaire. En tout état de cause, les agents de la direction qui ont avoué leur solidarité avec leur collègue ne comptent pas reculer et se taire face à cet acte violent et irréfléchi surtout venant de la part d’un éducateur de surcroît inspecteur général de l’enseignement technique.

source: liberte-algerie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman