Un programme culturel spécial Ramadhan

La feuille de route des festivités ramadhanesques est prête. Elle a été portée à la connaissance de la presse, ce dimanche après-midi, par le directeur de la culture de la wilaya d’Aïn-Témouchent, qui a présenté un programme riche et varié intéressant tous les âges et tous les goûts, folkloriques, culturels, théâtraux, musicaux et poétiques. Il sera entrecoupé par des veillées religieuses à la veille de la célébration du milieu du Ramadhan, de Leïlat El-Qadr (la nuit du Destin) et de l’Aïd El-Fitr. Le 4ème art se taille la part du lion avec 21 pièces théâtrales, soit 10 relevant du théâtre professionnel et 11 se rapportant au théâtre pour enfant. Au second rang, viendront s’exprimer 21 troupes musicales, dont 6 locales et le gros concernant des pointures nationales, avec à leur tête Abdelkader El-Khaldi, Katchou, Salim Chaoui, Naïma Ababssa, Rabah Asmaa et Karima Seghira.
Sur le plan de la représentation théâtrale, les débats se dérouleront en présence des troupes des TRO et TR/SBA. Des associations, et non des moindres, feront certainement de l’ombre aux premiers cités. Il s’agit de «Anouar» de Hammam Bouhadjar, qui s’est taillé une place distinctive ces derniers temps, de la coopérative «Les amis du théâtre d’Oran». En somme, pas un jour de raté. Ça affiche complet partout où l’on va, que ce soit dans les maisons de la culture, les salles de cinéma, les places publiques et autres.
Eu égard à l’importance d’un programme assez consistant, la direction de la culture de la wilaya, qui nous a remis une copie, aura beaucoup à peiner dans la préparation d’une manifestation d’une telle envergure. Dispose-t-elle des moyens humains, matériels et financiers pour prendre en charge cette masse assez volumineuse et variée d’activités ? Sur ce plan, nous dira un cadre du secteur, la direction dispose de moyens financiers sur budget de wilaya et sur budget propre du secteur. Quel est le montant dégagé à cet effet ? Le directeur de la culture, qu’on a joint par téléphone, estime à 2,5 millions de dinars la facture de l’ensemble du programme, restauration, hébergement et transport compris. Le public est avisé, il aura l’embarra du choix, et il est roi. Et c’est pour lui que la direction de la culture a mis au point ce programme, avouons-le, consistant, varié et riche. Soyez nombreux !

source: le quotidien-oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman