Un réseau de 215 km de rail électrifié en étude

L’électrification d’un réseau de 215 km de lignes de chemin de fer, dont 145 km nouvelles, au profit de la wilaya d’Ain Temouchent, est à l’étude, a-t-on appris hier du directeur des transports. Ce réseau est compartimenté en trois projets d’envergure inscrits au titre des lois de finances complémentaires 2007 et 2009 et l’exercice 2010, a ajouté le même responsable. Confiés à l’agence nationale d’étude, de suivi et de réalisation d’infrastructures ferroviaires (ANESRIF), ces projets portent sur la réalisation de la nouvelle ligne électrifiée reliant Ain Temouchent à Sidi-Bel-Abbes sur 60 km et pour une exploitation à 160 km/h, la liaison Ghazaouet-Beni Saf (85 km) pour une vitesse de 220 km/h, et l’électrification du réseau reliant, sur 70 km, Es Senia à Ain Temouchent, a-t-il indiqué.
Parallèlement, deux projets portant sur le renouvellement des voies et ballast sur 55 km de la ligne Es Senia-Ain Temouchent et la modernisation et installation de sécurité (signalisation) sur la ligne reliant Es Senia, Ain Temouchent et Beni Saf, seront lancés prochainement. Les cahiers de charges sont en cours de préparation pour ces deux projets, a-t-il ajouté. La même ligne Es Senia-Ain Temouchent a été incluse récemment en apport au transport urbain et interurbain afin de faciliter les déplacements des citoyens.
Le nombre de rotations entre ces deux villes a été porté d’une à trois, suite à une séance de travail avec les responsables de la SNTF, a indiqué le directeur des transports de la wilaya. Cette opération, qui sera inscrite « dans la durée », doit être rentable. Des arrêts sont prévus au niveau de toutes les gares de la wilaya d’Ain Temouchent, a-t-il souligné.
En matière de renforcement du transport urbain, la ville de Beni Saf a bénéficié, pour sa part, d’un projet de téléphérique, dont l’étude sera lancée prochainement. Le bureau d’étude qui a été désigné par l’Agence du Métro d’Alger (AMA), en charge de ce projet, est attendu cette semaine, pour tracer le corridor de passage du téléphérique, a annoncé ce responsable.Ce mode de transport convient parfaitement à la configuration de la ville de Beni Saf constituée de montées et de descentes montagneuses, a-t-il précisé.

Source : El-Moudjahid

2 Comments

  1. SYPHAXIEN dit :

    ENFIN NOTRE VILLE BENI SAF AURA SON TELEPHERIQUE SEUL MOYEN DE TRANSPORT SUR ET EFFICACE FINI LES KARSAN AVEC LEUR MUSIQUE GHIWANE

    Répondre
  2. said dit :

    mashaalah .bien , en attendant .?

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman