Un seul psychiatre pour… 2.600 malades mentaux

A l’instar des autres wilayas du pays, le secteur de la Santé de la wilaya d’Aïn Témouchent a commémoré la Journée mondiale de la santé mentale, au moment où il enregistre une population de 2.600 malades mentaux, pour un seul médecin psychiatre exerçant dans le secteur sanitaire. Cette journée a été animée, au centre de suivi, sis au quartier Sidi Saïd, par les professionnels de la santé mentale, qui ont mis en exergue «l’intégration des soins de santé mentale aux soins de santé primaire, et assurés par le centre intermédiaire de santé mentale, avec la collaboration des services psychiatriques». Ceci, «afin d’améliorer l’accessibilité, le dépistage et la prise en charge régulière des maladies mentales, ainsi que la lutte contre la stigmatisation et la discrimination envers les personnes souffrant de troubles mentaux», est-il souligné.
Selon le médecin spécialiste en psychiatrie, le Dr Mahieddine, le secteur de la Santé souffre énormément de la désaffection de personnel dans ce domaine. Preuve en est qu’il reste le seul spécialiste à s’occuper d’une population qui compte en son sein quelque 2.600 malades mentaux recensés à travers les 28 communes de la wilaya. «A vrai dire, nous dira l’un des participants, c’est un fardeau très lourd à porter pour ce spécialiste appelé à examiner plus de 30 malades par jour». Un paramédical qui croisait dans les parages a renchéri: «Il s’occupe également des malades hospitalisés à l’EPH Ahmed Médeghri, le seul hôpital accueillant les malades mentaux de la wilaya.»
Selon les statistiques, en plus des 2.600 malades mentaux recensés à travers la wilaya, ceux qui sont hospitalisés, bénéficient d’une prise en charge complète, médicaments compris. Malheureusement si ces derniers existent en quantité suffisante, ce n’est guère du tout le cas du personnel spécialisé. C’est même ce qui incite le Dr Mahieddine à solliciter l’inscription d’un hôpital spécialisé, qui serait érigé à l’écart de la ville, afin que ses malades puissent récupérer leurs facultés mentales, loin de toute pression environnementale.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman