Une expérience pilote pour garder les caves propres

temouchentUn nouveau système d’évacuation des eaux usées vient d’être préconisé par le BHC de la ville d’Aïn Témouchent, pour rendre leur propreté aux caves des immeubles, régulièrement inondées jusqu’à ce jour.La plupart de nos lecteurs auront remarqué que les mêmes causes d’insalubrité et les mêmes remèdes y sont apportés provisoirement, sans pour autant éradiquer le mal à sa source. Il s’agit des caves régulièrement inondées par les eaux usées et aussi régulièrement visitées par les BHC, l’OPGI et la CNEP, pour les vidanger avant le retour de l’été et avec lui, les nuisances des moustiques et autres bestioles aussi nuisibles.
Toutes les actions de nettoyage et de chaulage n’auront été que du replâtrage dont l’effet se trouve annulé, tant que les véritables causes n’auront pas été éradiquées, parmi elles, les canalisations d’évacuation encastrées dans le sous-sol et dont l’obstruction s’est avérée chronique. Ce constat a amené les responsables du BHC à faire appel à un nouveau procédé d’évacuation, comme expérience-pilote, consistant à shunter les canalisations principales enterrées, par un nouveau dispositif expérimenté actuellement à la cité des 1.000 logements. Il s’agit de construire des cuvettes peu profondes en dur, servant de collecteurs d’eaux usées et qui seront reliées directement par une autre conduite apparente au regard placé à l’extérieur de l’immeuble et se déversant directement dans les égouts. Soucieux de la salubrité publique de la ville, le Maire d’Aïn Témouchent a déjà donné son aval pour que, en cas de réussite de l’opération pilote, le procédé soit étendu à toutes les cités confrontées au même phénomène.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman