Une mitraillette et 45 cartouches de 9mm saisies

Agissant sur renseignements parvenus à la compagnie territoriale de la gendarmerie de Aïn Témouchent et en vertu d’un mandat de perquisition délivré par le procureur de la République, les gendarmes se sont présentés, ce dernier samedi, au domicile d’un repris de justice, O.K. âgé de 56 ans, débitant clandestin de boissons alcoolisées, chez qui ils ont récupéré un stock de 1.164 canettes de bière, 600 bouteilles de vin et 180 autres de liqueurs de différentes marques, acquis en présentant un faux registre de commerce. Mais les gendarmes n’étaient pas au bout de leur surprise, puisqu’à la même adresse, située près de la zone industrielle de Aïn Témouchent, ils sont tombés sur une arme de guerre, un pistolet-mitrailleur MAT49, remontant certainement à la guerre de Libération, mais en parfait état de fonctionnement, puisqu’il était accompagné de 29 cartouches à blanc, peut-être pour faire peur aux éventuels rôdeurs, mais aussi de 45 vraies cartouches de 9mm, certainement pour les étaler pour le compte.
Pour l’anecdote, ce genre d’arme de guerre, qui a longtemps équipé l’armée coloniale en Algérie et dont un grand nombre a été récupéré par nos moudjahidine, était produit par la manufacture d’armes de Tulle (MAT) et sa licence de fabrication remonte à l’année 1949.

Source : Voix-Oranie

2 Comments

  1. messaoudi m dit :

    notre ville ain temouchent est belle mais il faut de la végélance de plus en plus sur tout les plan. car elle est proche du maroc et sa conserne tout le monde.

    Répondre
  2. fouad dit :

    pour ce correspondant de presse il doit apprendre d’abord les abc du metier a savoir la verification de l’information .dans d’autres cieux c lui qui sera comdamne.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman