Une rentrée quelque peu perturbée dans le moyen

Pas moins de 7.400 nouveaux élèves ont été inscrits dans le cycle primaire, portant ainsi sa population à 37.353 apprenants, sur une population globale de 78.211 élèves qui ont rejoint hier leurs classes, alors que le cycle moyen compte 31.348 élèves, dont 12.200 dans la seule 1ère AM, tandis que le cycle secondaire en affiche 9.510 autres. Côté encadrement, ils seront 1.751 instituteurs pour le cycle primaire, 1.452 PEF pour le moyen et 687 PES enseignant dans les lycées. Comme il fallait s’y attendre, l’entrée en 1ère AM a été quelque peu perturbée contrairement à la tradition. En effet, pas moins de 12.200 élèves suivront leurs cours en 1ère AM alors que cette population varie traditionnellement entre 6.000 et 7.000. Autant dire que dans certains CEM, cela s’est traduit par une insuffisance de salles de cours. Malgré tout, les 4 nouveaux CEM, ouverts respectivement à Sidi-Safi, Terga, Tadmaït (Oulhaça) et Béni-Khaled (Béni-Saf) auront contribué à alléger cette pression des élèves issus de la 5ème AP et de la 6ème de l’année dernière.
Avant de rejoindre son nouveau poste à Chlef, où elle vient d’être mutée, la directrice de l’Education de la wilaya d’Ain Témouchent, a procédé à une tournée d’adieu, à travers plusieurs communes, pour s’assurer des bonnes conditions de cette rentrée scolaire. C’est ainsi qu’elle aura été obligée «d’emprunter» des salles de classes, soit dans le primaire soit dans le secondaire, pour combler ses déficits en structures. Ce fut du moins le cas à Béni-Saf, Aïn Kihel, Terga, Hammam Bouhadjar, El-Maleh et Oued Sebbah. Même le lycée «Cheikh Bachir El-Ibrahimi» d’Ain Témouchent a été «allégé» de quelques classes pour la bonne cause.
Quant au nouveau lycée offrant 1.000 places pédagogiques à Sidi Ben Adda, il évitera désormais aux élèves du cycle secondaire de faire appel au transport scolaire pour les emmener vers les lycées de Aïn Témouchent.
Enfin, la nouvelle ville «Akid Othmane» aura bénéficié de la seule école primaire construite cette année pour le cycle primaire, alors que plus de 90% des établissement scolaires sont dotés de cantines appelées à entrer en fonction après l’Aïd El-Fitr. S’agissant des livres scolaires, notre source indique qu’ils sont disponibles à 100% en titres et en quantités. Quant à la prime de scolarité arrêtée cette année à 3.000 Da, elle profitera aux parents des 31.000 élèves recensés.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman