Vaste projet d’insertion professionnelle

Une opération pilote portant sur la facilitation de l’insertion professionnelle vient d’être lancée dans la wilaya d’Aïn Témouchent dans le cadre du nouveau dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), a-t-on appris jeudi de la wilaya. Cette opération, jumelée entre les directions de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP), de l’action sociale (DAS) et celle du travail et de l’emploi (DTE), touchera 9.600 jeunes relevant des dispositifs de la direction de l’action sociale et 3.321 autres travaillant au niveau de chantiers des différentes communes de la wilaya.
Elle permettra aux nombreux jeunes concernés de bénéficier, parallèlement au poste d’emploi temporaire octroyé par les différents dispositifs en vigueur, d’une formation qualifiante qui sera sanctionnée par un diplôme, a-t-on indiqué. Des conventions, qui seront passées entre ces trois directions, préciseront les modalités de mise en oeuvre de cette action, ainsi que les programmes de formation qui seront prodigués d’une manière régulière, a-t-on souligné, avant de signaler que cette opération fait suite à une instruction du wali lors d’une réunion regroupant, récemment, les directeurs concernés et les chefs de daïras. Un intérêt particulier sera accordé, dans ce cadre, aux jeunes sans qualification qui bénéficieront d’une période de six mois de mise à niveau d’enseignement, avant la période formation professionnelle proprement dite de 18 mois, a précisé la DFEP.
L’opération en question est destinée également, a signalé le DAS, aux universitaires et diplômés d’instituts, ainsi qu’aux jeunes de niveau secondaire, notamment ceux qui bénéficieront de formations de perfectionnement, entre autres, lesquelles leur faciliteront l’intégration dans le monde du travail. La wilaya d’Aïn Témouchent, confrontée, selon le directeur de l’emploi, au problème lié au manque de main d’oeuvre qualifiée, pourra répondre, à travers cette action, aux besoins de ses entreprises et projets. De grands projets sont en voie d’achèvement à travers la wilaya, dont MEDGAZ, la centrale électrique de Terga et la station de dessalement de Chatt El Hillal, entre autres, a-t-on signalé.
La DFEP a rappelé, par ailleurs, la récente convention passée avec ORASCOM portant sélection de main d’oeuvre qualifiée pour son chantier de réalisation de la centrale électrique de Terga. «La plupart des jeunes intéressés sont des manoeuvres expérimentés mais sans diplômes, d’où l’opportunité de saisir cette opération», a-t-elle signalé. Cette opération a fait l’objet d’une émission spéciale, jeudi, sur les ondes de la radio locale, au cours de laquelle les trois directeurs concernés ont lancé un appel aux jeunes pour suivre ces formations qualifiantes, a-t-on rappelé.

Source : Voix-Oranie

2 Comments

  1. b.dalel dit :

    salam alikom je sui jeune fille diplomé(licence en anglais depui 2007)cherce emploi ke j’en ai vraiment besoin.aidez moi svv meme autan ke remplaçante.merci bcp

    Répondre
  2. b.dalel dit :

    j’attands votre reponse avec impatience.bonne fin de journée

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman