ZSA Témouchent 1 – JS Emir Aek 1

L’effet Dehilis chez cette équipe de l’Emir Abdelkader semble avoir apporté ses fruits avec ce premier test devant un candidat à l’accession qui n’est autre que le Zidoria de Témouchent qui, encore une fois, vient d’échouer à domicile en concédant un nouveau partage des points qui devient, pour le moins que l’on puisse dire, inquiétant puisqu’il se chiffre à quatre. Cette nouvelle contre-performance des Témouchentois, et de surcroît sur leur base, n’est donc pas pour arranger les affaires des camarades de Selmi s’ils veulent continuer à croire au rêve. Ces points perdus sont d’une importance capitale et peuvent être source de regrets lors du décompte final. Le Zidoria, ce vendredi, a peut-être, encore une fois été trahi par les résultats de ses adversaires durant ces douze journées de championnat où ils n’ont guère brillé.
Alors était-ce l’excès de confiance ou est-ce Saint-Rémy qui était plus motivé ? Certainement les deux, au vu du résultat et une équipe de saint Rémy qui, sans complexe fera de cette rencontre une référence pour la suite de la compétition. Témoin cette domination des visiteurs dés l’entame du match avec cette pression qui pèsera lourd sur les épaules des locaux qui seront surpris par la vivacité des Senoussi, Korchi et consort puis, avec cette action de Belkacem à la 16′, mais qui ne connaîtra pas un meilleur sort.
La seconde tentative sera la plus nette avec un Korchi à la 18′ qui, après avoir dribblé la gardien Sidi Ali Chérif sorti à sa rencontre, verra son coéquipier Bouterfes sauver un ballon sur la ligne des buts . Et c’est encore Amali qui s’infiltrera sur le flanc droit à la 21′, mais son retrait sera mal repris par Senoussi. Les locaux sortiront la tête de l’eau à la 29′ par l’intermédiaire de Ameur qui place Bentahar, seul face à Bénayada, qui à la surprise générale mettra le cuir hors du cadre.
En seconde période, le Zidoria se ressaisira pour inquiéter le camp de l’Emir Abdelkader avec cette aubaine offerte à Gasbaoui à la 57′, mais hors du coup, il ne pouvait faire mouche. Senoussi à la 61′ trouvera en face de lui un bon gardien, Sidi Ali Chérif, qui sauvera une balle de but. Un raté auquel répliqueront les Témouchentois par une attaque rapide qui va obliger Amouri à commettre la faute du pénalty à la 62′. Celui-ci sera transformé par Djebar au grand bonheur de tout un stade. Un stade qui plongera dans un silence de cathédrale après l’égalisation de Sait-Rémy à la 84′ sur un coup franc de Lamali des 30 mètres qui verra la balle s’en aller directement se loger dans les bois de Sidi Ali Chérif dont la trajectoire a trompée tous les défenseurs. Le nul de la déception pour les locaux et celui qui a procuré une grande satisfaction du coté de « l’Emir « qui n’a pas fait que de la résistance.

Source : Voix-Oranie

3 Comments

  1. abdellah dit :

    Il parait que les Guerbaoua ont pris conscience et que leur avenir est entre leur main et non ailleurs (st eugene) d orenavent il faut les consulter sinon ce n est pas la peine le portable (ils sont tous sous controle).
    On est la pour ZIDORIA et pour notre quartier qui est au dessus de tous :VIVE HAY MOULAY MUSTAPHA et TOUT CE QUI NOUS AIME.
    Par contre nos parasites et ce qui pensent etre necessaires pour nous alors la ils se trempent d adresse.Fini tout ça.Une nouvelle generation est nee meme desargentee mais imbue d une immense fierte qu est ZIDORIA dans le sang.
    Meme si on est pas riche,le coeur de ZIDORIA est tres riche

    Répondre
  2. admin dit :

    bien dit abdellah :zsat:

    Répondre
  3. amine-zitouni dit :

    zidoria :zsat: oui oui moi zitouni amine men graba salmouli 3la saiide touboubou gouloulah jarek ta3 renault 12 vive zi

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman