16 caves ouvertes pour les vendanges

On apprend de la dernière réunion qui a vu y participer, outre le président de la Chambre agricole (CA) de Aïn Témouchent, l’association des viticulteurs, la DSA et les transformateurs (ONCV, GCO, VDO et COOP), que 16 caves seront ouvertes cette année, pour prendre en charge la transformation de quelque 300.000 quintaux de raisin de cuve. Durant cette réunion qui s’est tenue au siège de la CA, son président M. Amamra Med, a fait remarquer qu’à l’instar des autres productions agricoles, celle du raisin de cuve va atteindre les sommets cette année et a exhorté les transformateurs à prendre livraison de la totalité de la production de raisin de cuve. Faisant ressortir les frais importants, demandés par la culture du vignoble, en matière de traitement phytosanitaire et de main d’œuvre, il a fait appel aux transformateurs pour aider à la réussite de cette nouvelle campagne qui s’annonce. De son côté, le représentant de l’association des viticulteurs a été plus direct, en présentant une fiche technique justifiant l’augmentation du prix du quintal et que les viticulteurs aimeraient faire passer de 2.000 à 3.000 dinars. Selon lui, 10.000 ha de vigne de cuve devraient être vendangés, sans compter les nouvelles plantations qui vont entrer en production.
Pour leur part, les transformateurs tout en acceptant de prendre livraison de la totalité du raisin récolté, estiment que les prix restent toujours à négocier dans les tout prochains jours, sachant que la campagne des vendanges devrait être lancée d’ici le 20 août prochain, qui coïncide avec le début du Ramadhan. Selon eux, 16 caves seront ouvertes cette année pour aller plus vite en besogne.
Pour conclure, M. Amamra leur a laissé entendre, que si les prix du raisin de cuve restent maintenus à leur niveau actuel et compte tenu de la cherté de son prix de revient, les viticulteurs risquent de se convertir en… céréaliculteurs. Pour lui, «la culture des céréales demande moins d’investissements en main d’œuvre et en heures de travail, tout en offrant des prix plus attractifs: 4.500Da pour le quintal de blé dur, 3.500Da pour le blé tendre et 2.500Da pour l’orge…», a-t-il cité en guise de référence.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. garcia dit :

    Qu’appelez vous « raisins de cuves »
    est-ce pour (faire du vin)???

    Qui pourrait me renseigner à ce sujet !!!
    dans une cave la destination première à mon avis
    c’est la vinification

    un curieux Ouled Bled
    je salut tous les Témouchentois

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman