1er séminaire national sur la pensée soufie

La ville d’Aïn Témouchent, abrite les 24 et 25 février en cours, le premier séminaire national sur «Les gloires de la pensée soufie algérienne», a-ton appris hier du directeur de la maison de la culture. Cette rencontre traitera du rôle de la pensée soufie nationale dans la diffusion de la culture araboislamique, a indiqué M. Abdelali Koudid. Organisée par la Direction de la culture et la maison de la culture de la wilaya d’Aïn Témouchent, elle entend contribuer, selon la même source, à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine national immatériel. D’éminents spécialistes et chercheurs dans le domaine du soufisme, animeront des conférences à la maison de la culture, notamment sur «La contribution de la pensée soufie algérienne dans l’enrichissement de la culture arabo-islamique» et «Rôle dans la diffusion de cette culture dans les pays africains».
Cette rencontre à laquelle seront conviés les chouyoukh de zaouïas du pays, verra également la tenue, au siège de la zaouïa Djazoulia d’Aïn Témouchent, d’une «gaâda» (séance) au cours de laquelle seront débattues les actions de cette confrérie dans la sauvegarde de la personnalité nationale. A cette occasion qui coïncidera avec la célébration du Maoulid Ennabaoui Charif (naissance du Prophète QSSL), un hommage particulier sera rendu au cheikh de cette zaouïa, Abdelkrim El Djazouli.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman