2.400 postulants pour… 20 postes

Ce mardi, le lycée Maliha Hamidou et le CEM Aicha Boussaid ont abrité les épreuves d’un examen d’entrée pour les adjoints de l’éducation nationale. Auparavant, 2.400 dossiers ont été déposés auprès du service des examens et concours de la direction de l’Education nationale de la wilaya (DEW) d’Ain-Témouchent, qui pourtant n’avait que 20 postes à offrir seulement. Comme les demandes ont été triées par une commission pilotée par le chef de service des examens et concours de cette direction, seuls 360 candidats ont été acceptés, pour passer le concours, parce qu’ils satisfaisaient aux critères requis, le niveau de 3ème AS notamment. Quant aux autres qui ont été écartés, il semble que beaucoup d’entre eux étaient surqualifiés, autrement dit, ils ont présenté un diplôme de plus haut niveau (Bac, licence ou autre).
Malgré cela, 300 candidats étaient présents dans les salles d’examen, 60 d’entre eux ayant été déclarés absents, parmi eux beaucoup de retardataires issus des communes éloignées et laissés en butte aux problèmes de transport. Ces mêmes retardataires ont bien tenté de se faire entendre en se regroupant devant le siège même de la wilaya. Rien n’y fit, car l’administration est restée ferme et selon le chef de service de la DEW direction, les absents seront exclus définitivement et leurs éventuels recours ne seront même pas pris en compte.
Les 300 candidats présents dans les centres d’examen ont subi les épreuves dans trois matières différentes, durant toute cette journée du mardi. Selon nos sources, les résultats seront affichés, au niveau de la DEW d’Ain-Témouchent, dans les 10 jours qui vont suivre cet examen et chaque candidat non admis, pourra présenter son recours dans les 48 heures qui suivront l’affichage des résultats.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman