262 millions de DA pour les structures spécialisées

Le secteur de l’action sociale de la wilaya d’Aïn Témouchent a consacré une enveloppe de 262 millions de dinars pour la réalisation, la réhabilitation et l’équipement d’établissements de prise en charge des handicapés et des personnes dans le besoin, at- on appris hier de la DAS. Parmi ces opérations, on cite la réalisation et l’équipement d’un centre médico-pédagogique pour inadaptés mentaux à Aïn Larbaâ et d’un centre spécialisé pour la protection des jeunes à Aïn Tolba. Avec des taux d’avancement respectifs de 90 et 34,44%, ces deux projets doteront le secteur en places supplémentaires pour la prise en charge de ces deux catégories sociales, a-t-on indiqué. Une troisième action concerne la reconversion du centre de rééducation de jeunes filles de Hammam Bouhadjar en école pour jeunes aveugles âgés entre 5 et 18 ans. Son taux d’avancement est estimé, par la DAS, à 60%. Quarante pensionnaires y trouveront des équipements pédagogiques adaptés à leur situation et bénéficieront de l’internat. La DAS a lancé également des opérations pour la réhabilitation et l’équipement du centre médico-pédagogique des enfants inadaptés mentaux, de l’école des jeunes sourds et du centre pour personnes âgées d’Aïn Témouchent. Parallèlement, et au titre de l’exercice 2009, une enveloppe d’environ 20 millions de dinars a été allouée pour l’équipement de sept établissements, dont la maison des associations, l’école des jeunes aveugles de Hammam Bouhadjar, du centre de l’enfance assistée de Beni Saf et du service d’observation et d’éducation en milieu ouvert (SOEMO) d’Aïn Témouchent.
La wilaya d’Aïn Témouchent recense, actuellement, une dizaine d’établissements spécialisés opérationnels offrant au total 500 places pour les différentes catégories sociales. En matière de prestations en direction des catégories handicapées, malades ou dans le besoin, il a été procédé, signalet-on, à la distribution, au 30 novembre écoulé, de 17.001 cartes, dont celles d’handicapés (9.638) et de malades chroniques (2.665). S’agissant de la prise en charge des familles dans le besoin, la DAS a enregistré en coordination avec les bureaux d’aide sociale, pour cette année, 20.810 bénéficiaires (chefs de familles) des pensions des travaux d’utilité publique et allocations forfaitaires de solidarité. Une enveloppe de 416,674 millions de dinars a été allouée par l’agence de développement social (ADS) à ce chapitre.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman