Le programme quinquennal

Dans le cadre du programme quinquennal 2005/2009, la wilaya d’Aïn Témouchent a injecté pas moins de 423 milliards de centimes dans 57 opérations ayant ciblé quelque 168 sites, où ont été menés des travaux respectifs de voirie (VRD) et de rénovation de réseaux d’AEP et d’assainissement, sans oublier les espaces verts des 28 communes de cette circonscription. Les travaux de rénovation des dits réseaux visaient en priorité à éradiquer les risques de «cross connexion», auxquels étaient confrontés par le passé les services de l’Hydraulique. Ainsi, toutes les conduites d’AEP, datant de l’ère coloniale, auront été rénovées à 100%, selon nos sources. Pour l’année 2009, il ne restera que quelques projets, comprenant l’adduction aux réseaux d’AEP et d’assainissement, ainsi que l’éclairage public dans les nouveaux lotissements.
La seconde priorité fut accordée à l’éclairage public, pour éloigner le spectre de l’insécurité qui planait sur certains quartiers des communes de la wilaya. En dernier lieu, l’intérêt des responsables fut accordé à la création des espaces verts, des jardins publics et des aires de jeux pour que les enfants puissent profiter de leurs instants de loisirs à proximité de leurs foyers. A signaler que le bilan fait ressortir, que sur les 168 sites ciblés dans cette optique, 122 sont déjà achevés et 34 seraient en cours de réalisations. Quant aux 12 restants, ils restent suspendus au choix des entreprises censées engager les travaux, avant la mi-janvier 2009.
Ce faisant, d’autres projets inscrits pour la nouvelle année, vont toucher d’autres sites du même territoire. Reste le revêtement des routes au niveau des cités et qui constitue l’autre et non moins importante facette. Cette tâche intervient après le raccordement des cités au gaz naturel. Les riverains vont enfin être soulagés de voir leurs rues débarrassées de la boue succédant aux dernières intempéries. D’ailleurs, la partie revêtement constitue à elle seule, un vaste programme que tout le monde aspire à voir toucher toutes les voies d’accès qui se dégradent de plus en plus, jusqu’à atteindre un seuil intolérable pour les usagers.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman