50 kg de kif saisis par le Darak

On peut dire que les éléments de la gendarmerie nationale, relevant du groupement de la wilaya d’Ain Témouchent, sont sur un véritable qui-vive depuis ce premier janvier 2009, qui a enregistré une saisie record de 396 kilogrammes de kif traité grâce à un rejet de la mer à travers les différentes plages du littoral. En effet, depuis ce début d’année, il ne se passe pas une semaine sans que les gendarmes ne mettent la main sur les paquets de kif rejetés par la grande bleue et c’est ce qui a obligé les gendarmes à une vigilance accrue et une mobilisation constante pour faire face aux narcotrafiquants qui semblent avoir trouvé un nouveau moyen pour convoyer la marchandise prohibée.
La dernière prise remonte en date du mardi 27 janvier avec la découverte et la saisie de 50 kilos sous forme de deux paquets contenant chacun 20 et 30 kilos, respectivement par la brigade de la commune de Ouled Boudjemaa et celle de Oulhaça au niveau de la plage d’El Ouardania.
Il faut signaler aussi que les grands moyens ont été utilisés pour retrouver certaines caches, mis à part les rejets, où les moyens humains ont été conséquents avec les brigades d’intervention et le recours aux chiens policiers dressés à cet usage pour la recherche de la drogue. Ce «poison» saisi semble faire partie d’un même lot selon les premiers constats pour être à bord d’une même embarcation mais la mer agitée, ces derniers temps, a obligé son ou ses «propriétaires» à procéder à un largage du produit en mer où l’intention était aussi peut être préméditée pour une éventuelle destination. Ce constat fait référence aux signes retrouvés sur les paquets qui étaient tous similaires.
En 28 jours et depuis le premier du mois en cours, c’est donc 396 kilos qui ont pu être évités d’inonder le marché avec un terrain occupé par la gendarmerie qui, pour l’heure, a fait échouer toutes les tentatives. Dans un autre contexte, la brigade de l’Emir Abdelkader, et au cours d’un barrage routier dressé ce mardi 27 janvier sur la RN35 reliant Tlemcen / Ain Témouchent et après le contrôle d’un véhicule de marque Peugeot 505, immatriculé sous le numéro 13 de la wilaya de Tlemcen, il a été procédé à la vérification des usagers qui étaient à bord de la voiture dont quatre étaient des Syriens et en situation irrégulière sur le sol algérien.
Appréhendés, les quatre mis en cause répondant aux initiales de A.B, âgé de 27 ans, K.M, 20 ans , G.A 49 ans , D.B 23 ans avec une enquête ouverte par la gendarmerie pour éventuellement remonter la filière des passeurs.

Source : Ouest-Tribune

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman