900 gendarmes mobilisés tout l’été

gendarmeLa colonel Aïdaoui Réda, commandant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Aïn Témouchent, a mobilisé pas moins de 900 gendarmes et deux hélicoptères, dans le cadre de l’application du plan spécial Delphine, concocté pour sécuriser les plages et les routes de la wilaya. Dans cette optique, 400 gendarmes sont venus renforcer les effectifs actuels, avec également l’apport de gendarmes motorisés. Une dizaine de barrages supplémentaires seront dressés au niveau des grands axes et «surtout, dira le colonel Aïdaoui, ceux où les agressions ont été enregistrées à l’encontre des automobilistes». Ce nouveau dispositif contribuera, du moins l’espère-t-on, à sécuriser davantage la liberté de circuler des biens et des personnes, dans une wilaya qui s’attend à accueillir quelque 8 millions d’estivants, parmi eux, un grand nombre d’étrangers. Selon la même source, des recommandations ont été faites à tous les éléments de la maréchaussée pour faciliter le séjour des citoyens et la liberté de circuler pour les conducteurs. Le Premier responsable de la gendarmerie tient à préciser néanmoins, que si sur les 23 plages existantes, 18 plages sont confiées à la surveillance de la gendarmerie, cela ne veut pas dire que les autres plages ne seront pas surveillées.
Bien au contraire, elles seront sillonnées quotidiennement par des brigades en patrouille. Ce faisant, il est rappelé que l’introduction des boissons alcoolisées et de la drogue reste strictement interdite dans les plages. Enfin, la gendarmerie disposera également de deux hélicoptères pour la surveillance aérienne des plages de la côte.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman