Centrales électriques de Terga

Deux groupements d’entreprises internationaux ont présenté, hier, des offres techniques pour la réalisation de deux centrales électriques à Terga (Aïn Témouchent) et Koudiat Eddraouch (El Tarf) pour le compte de Sonelgaz. Le premier groupement est composé des sociétés française Alstom et égyptienne Orascom. Quant au second, il est constitué de l’Américain General Electric (GE) et de l’Espagnol Iberdrola. En ce qui concerne l’Allemand Siemens, selon nos sources, Sonelgaz a refusé son délai supplémentaire de trois mois pour finaliser son offre. Par ailleurs, il y a lieu de signaler que l’ouverture des plis financiers est prévue pour le 20 novembre prochain. Les deux candidats devraient notamment s’engager à livrer les deux centrales au plus tard en 2011 pour un coût maximum de 1,1 milliard de dollars pour chaque unité.
La réalisation de ces deux centrales de type cycle combiné et d’une puissance totale de 1.200 mégawatts chacune, avait fait l’objet d’un premier appel d’offres lancé en septembre 2006. Seul le consortium franco-égyptien Alstom-Orascom avait alors présenté une offre pour près de 4 milliards de dollars. Son concurrent, le consortium américano-espagnol, General Electric et Cobra s’était retiré quelques semaines avant la présentation de l’offre pour cause de différend entre Cobra et Sonelgaz. General Electric avait alors demandé un délai supplémentaire de trois mois mais la société nationale de l’électricité et du gaz avait refusé.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman