Chasse aux fabricants clandestins de «Zlabia»

La direction du commerce et des prix (DCP) vient de créer 8 brigades de contrôle de la qualité et 9 autres chargées des prix, devant couvrir les 28 communes de la wilaya de Aïn Témouchent. Durant ces trois derniers jours, un contrôle a été opéré dans les établissements publics, surtout les cafés et les restaurants, pour vérifier la conformité de leurs registres de commerce à la vente de la zlabia. Comme ce n’était pas le cas, la DCP a procédé à 7 arrêts de fermeture.  Pour le directeur de la DCP, les autorisations délivrées par les APC ne sont plus valables aux yeux de la réglementation ministérielle et que seul le registre de commerce autorise cette activité. Selon lui, tous les cafés et autres restaurants qui n’ont pas de registre étendu à la fabrication de ce gâteau au miel, feront l’objet de fermeture.
Seules les pâtisseries, précise-t-il, y sont autorisées. La lutte qui se poursuit visera également les fruits et légumes, le lait maintenu à 25 DA le sachet, le lait de vache à 40 DA le litre, le pain qui n’a pas augmenté et autres denrées essentielles, qui retrouvent la stabilité des prix par rapport aux premiers jours de Ramadhan.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman