Clôture de l’exposition des arts plastiques

L’exposition en arts plastiques qui a été réalisée au Centre bibliothécaire de la ville d’Aïn Témouchent, «El Birouni» a été clôturé lundi dernier après avoir duré une dizaine de jours. Organisée pour la première fois par des artistes-peintres d’Ain Temouchent, sous l’impulsion de leur section de l’Union nationale des arts et de la culture(UNAC), l’exposition n’a finalement pas mobilisé de nombreux artistes de la wilaya. Deux exposants seulement ont participé à la manifestation, en l’occurrence Bendima Mohamed et Mehdi qui malgré les défaillances ont, quand même, exposé une trentaine de tableaux s’inscrivant plutôt dans le genre de l’abstrait, le réalisme et la miniature.
A propos des toiles se ramenant au réalisme, les artistes ont retracé l’histoire d’Algérie, à travers les âges. Beaucoup d’hommes de culture de la région qui ont visité l’exposition, ont apprécié l’initiative et formulé des encouragements pour que ces jeunes talents persévèrent dans cette démarche. Nullement démoralisé, le coordinateur de l’UNAC d’Ain Temouchent lance un appel sans distinction ni esprit d’exclusion à tous les artistes-peintres de rallier l’union et de travailler ensemble pour promouvoir la pratique des arts plastiques et la culture à l’échelle de la wilaya, tant que la volonté des pouvoirs publics est évidente pour soutenir les artistes.
Pour revenir à l’exposition en question et concernant son édition pour l’année prochaine, les deux artistes, Bendima Mohamed et Mehdi ont misé sur le temps pour mieux préparer et parier sur une possible participation des artistes issus des wilayas limitrophes. En conclusion, ils s’attendent à l’émergence de jeunes passionnés des arts plastiques en quête d’expérience et de connaissance technique et artistique pour améliorer leurs produits.

source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman