Concours des jeunes talents sportifs

Deux mille enfants ont participé au premier concours des jeunes talents sportifs, organisé à Aïn Témouchent, dans le cadre de la journée mondiale de l’enfance. Le concours organisé par la Direction de la jeunesse et des sports (DJS), s’est déroulé mardi pour ces enfants, âgés de 9 à 12 ans, issus d’une soixantaine d’écoles sportives de la région. Ces jeunes ont concouru, au complexe sportif «Oucief Omar» du chef-lieu, dans 12 disciplines sportives, dont le football, handball, basket-ball, volley-ball, boxe, judo, athlétisme, gymnastique, karaté, cyclisme et sport traditionnel (matrag). Selon le DJS, cette opération vise «l’évaluation du niveau de la pratique chez ces jeunes talents sportifs». Les 60 écoles sportives ont été ouvertes, en septembre 2008, dans 23 des 28 communes de la wilaya. Cette opération permettra aussi, de choisir les meilleurs talents pour la constitution des sélections de wilaya devant représenter Aïn Témouchent aux différents festivals nationaux prévus à partir de fin juin. Une commission spécialisée de la DJS, composée de cadres techniques des 12 disciplines concernées, prendra en charge cette mission. Ces sélections, a précisé le DJS, poursuivront leur progression constante au centre de formation de l’Office du parc omnisports de wilaya «Oucief Omar», dont l’ouverture est prévue en 2010. Créées dans le cadre du programme du ministère de la Jeunesse et des Sports, dans une optique de formation et d’initiation à la pratique sportive de ces jeunes, les écoles sportives sont encadrées par «les 40 meilleurs techniciens des sports de la wilaya».
Elles sont dotées, en outre, de tous les moyens et équipements nécessaires et adaptés à leur âge (mini ballons, mini bicyclettes, survêtements, notamment). La wilaya de Aïn Témouchent a contribué, selon le chef de service des sports de la DJS, avec une enveloppe financière importante, pour la réussite de cette opération. Parallèlement à leurs études hebdomadaires, les jeunes de ces écoles sportives suivent, deux fois par semaine (lundi et jeudi), «un volume de quatre heures de pratique sportive appuyée», indique-t-on.

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. benchehida aek dit :

    Excellente initiative de la part de vos services ,cependant il faudra a l’avenir associer des chercheurs dans le domaine du sport pour doter vos travaux de l’aspect scientifique ,tres souvent absent du secteur .
    Ceci n’est qu’un humble conseil de la part d’un ex.conseiller (ex.DJS,D.OPOW …)
    actuellement enseignant universitaire, doctorant en sciences du sport .
    merci.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman