Concours national du jeu de la trompette

Comme attendu, le concours national du jeu à la trompette, dans sa deuxième édition nationale, a été inauguré, hier, au niveau du Théâtre de verdure de la ville d’Ain Témouchent. En effet, dix sept trompettistes, issus des cinq wilayas Ain Temouchent (7), Relizane (4), Alger (1), Tlemcen (4), Sidi Bel Abbes (1) participent à cette manifestation musicale. Le jury est composé de trois membres qui sont tous des professeurs de musique et enseignent au niveau des instituts régionaux de formation musicale d’Oran, de Batna et Sidi Bel Abbes. Le coup d’envoi du concours a été donné, lors de la séance d’inauguration, par le père spirituel du Raï moderne et en sa qualité de président d’honneur, le grand et innovateur trompettiste, Messaoud Bellemou. Il avait d’ailleurs séduit le nombreux public par un morceau musical de son répertoire des années soixante.
Par la suite, l’orchestre de la wilaya a continué la soirée dans une ambiance gonflée par la rentrée en lice de cinq trompettistes, dont deux d’Ain Temouchent, et un pour Relizane, pour Tlemcen et Sidi Bel Abbes. L’atmosphère était agréable et le public a chaleureusement applaudi les artistes. En parallèle, beaucoup de Temouchentois ont proposé la création d’un institut de formation musicale dans leur wilaya, une circonscription réputée par le talent de ses musiciens et de la mélomanie de ses habitants. Rappelons que le coup d’envoi de ce concours national a été donné en présence du président de l’APC, des responsables des secteurs de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat

source: voix-l’oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman