CR Témouchent

C’est un air d’une vraie refonte qui est en train de souffler sur le Chabab de Témouchent depuis la mise en place du nouveau comité directeur qui est vraiment décidé à donner au club un «look» pour cette saison 2007/2008. En effet, à pied d’ouvre depuis leur élection, le 8 juillet 2007, les nouveaux dirigeants témouchentois, et à leur tête le président Zenasni Hamid, ont commencé leur petite «révolution» au sein de cette équipe du Chabab. Leur volonté à aller de l’avant s’est traduite par l’apport d’un entraîneur de valeur, qui n’est autre que monsieur Bendouhka Belabna, un technicien qui a fait ses preuves. Avec sa longue expérience sur les terrains, il est certain que celui-ci apportera un plus à cette équipe de Témouchent, d’autant plus qu’il sera dans élément d’éducateur avec une pléiade de jeunes qui seront sous sa coupe en cet exercice 2007/2008.
Coté effectif, l’équipe du Chabab commence à se dessiner avec la présence quasi officielle de 17 joueurs et la venue annoncée de Belaroussi qui a porté les couleurs du CC Sig et du SA Mohhamadia, et le retour de Senouci Mohamed, un élément qui avait marqué son passage au CRT, avant de rejoindre le WA Boufarik pour deux saisons et l’USM Bel-Abbès, la saison écoulée. C’est dire la volonté qui anime les responsables du Chabab qui en misant sur la valeur de joueurs chevronnés et aguerris, tablent sur la complémentarité entre chevronnés et jeunes joueurs lesquels ne seront que mieux encadrés sur le terrain.
Toujours au chapitre «arrivées et retours», signalons ceux d’un défenseur qui jouait au Ghali de Mascara, de Tahraoui, un Saïdi de souche mais qui avait déjà évolué au CRT en 2004/2005, et du gardien de but, Dahmane qui avait pris un petit recul et qui aujourd’hui est sollicité pour rependre la place qui est la sienne dans l’échiquier de Bendoukha.
De l’ancien effectif du Chabab de la saison écoulée, il y a lieu de signaler la présence de Ould Lakhdar, dit «Nitou», des frères Mokdad, Hamid et Chafik, des jeunes Lahcène, Rouissi et Rachedi. Quant aux nouveaux, mais néanmoins locaux car venant du Zidoria ou de l’USMT, c’est El-Foddi, Mouffok Moussa, Briki et Benmazzouz qui auront été les heureux élus d’un dur tri. Nous ne pouvons pas passer sous silence la confiance qui a été renouvellée au défenseur Tabti Abdelkrim, un des plus fidèles joueurs du club au sein duquel il a fait toutes ses classes. Voilà, donc, l’esquisse d’un effectif qui a tout pour redonner au CRT toute sa splendeur perdue. Et selon quelques indiscrétions, des surprises sont encore attendues en matière de recrutement où le meilleur reste à venir.
Les entraînements au Chabab ont débuté ce mercredi 1er août et se poursuivent régulièrement à raison d’une séance matinale, et ce, dans le cadre du programme de travail mis en ouvre par l’entraîneur Bendoukha qui attend de clôturer sa liste définitive afin d’entreprendre un vrai travail de fond avec tous ses cycles avant le départ de la grande boucle. Dans leur quasi unanimité, les fidèles supporters de l’équipe ont salué le travail accompli par toute l’équipe dirigeante dont la majorité sont aux affaires du Chabab témouchenti pour la première fois.
Ils semblent disposés à bâtir en néo Chabab assis sur des bases solides. En tous les cas c’est sous ce slogan qu’ils inaugurent leur mandat. Néanmoins, l’engagement désintéressé de ces personnes ne doit pas laisser insensibles les pouvoirs publics qui se doivent d’apporter leur (grosse) pierre à l’édifice. Ils sont dans l’obligation d’aider cette jeune équipe dirigeante. En attendant un soutien massif des autorités locales, ces mêmes responsables du Chabab lancent un appel à toutes les bonnes volontés, surtout celles qui se disent éprises des couleurs rouges et blanches d’un Chabab qui doit revenir au plus plan. Pour l’instant, toute la ville d’Aïn Temouchent vit et vibre au rythme des nouvelles du club.

source:voix-l’oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman