CRB Témouchent-Le «cinq» mal à l’aise

basketQuelque chose ne tourne pas rond dans les rangs des «Rouge et Blanc», copieusement dominés et battus (80 – 49), jeudi passé, par les Navigateurs de Hussein Dey. Au vu de la prestation d’ensemble des partenaires d’Alim, il est aisé de remarquer que l’équipe chère à feu Bekhit fait face à un blocage psychologique qui ne dit pas son nom. La machine témouchentoise est visiblement grippée. A travers les déclarations de l’entraîneur, du président Abdelmalek et des joueurs, le moins que l’on puisse dire est que le «cinq» témouchentois flirte dangereusement avec la zone des relégables.
Pour le responsable technique, le problème réside dans la non-motivation : «Le groupe est moins motivé et ça risque de craquer à tout moment. On a créé un bon groupe solidaire et qui peut réaliser des résultats. Néanmoins, s’il n’y a rien en parallèle, on se dirigera vers la fin», dira-t-il. Mais, il fera Basket-ball – CRB Témouchent Le «cinq» mal à l’aise cette promesse : «Si le problème financier est réglé, mon équipe a les moyens techniques de redresser la barre».
De son côté, le président Abdelmalek va dans le sens de son technicien : «Le problème est d’ordre financier. Il ne faut cacher la vérité. On attend les promesses de la Sonatrach et l’aide des autorités, qui sont derrière nous. L’image, laissée ce week-end face au NAHD, est l’illustration d’un club qui semble naviguer à vue et qui pourrait se fracasser sur les récifs de circonstance comme les tiraillements et les coups bas. Même les joueurs n’arrivent pas à ajuster une balle. Je ne vois pas comment interpréter cette faillite collective, qui commence à irriter la nombreuse galerie qui semble prendre son mal en patience. La réalité des chiffres est édifiante. Avec deux victoires seulement au compteur, le CRBT ferme la marche».

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman