Deux troupes de danse à Alger

Deux troupes folkloriques témouchentoises représenteront la wilaya au deuxième festival culturel panafricain d’Alger qui s’ouvre aujourd’hui pour durer jusqu’au 20 juillet. Il s’agit des troupes d’Ouled Sidi Rabeh de la commune de Sidi Ben Adda, réputée dans le folklore Touati, et celle de Si El-Khatib de la commune de Hassasna qui excelle dans l’art du Allaoui. Concernant le choix de ces troupes, un cadre de la direction de la culture déclare: « Le comité d’organisation a mis sur pied un comité qui a examiné les dossiers des associations culturelles agréées et le choix s’est porté sur ces deux troupes chorégraphiques qui seront ainsi les Ambassadrices culturelles d’Aïn Témouchent.»
Interrogé sur sa participation au Panaf, le président de l’association Si El-Khatib dira: « Mes artistes ont décidé de représenter notre région de la meilleure des manières, surtout qu’ils ont une expérience extraordinaire dans la danse Allaouie. Nous avons même multiplié les répétitions pour être au point le jour J.»
M. Embarek rappelle dans le sillage que le Allaoui témouchentois a eu à subjuguer à l’étranger -en Suisse et Soudan- grâce aux enfants de Hassasna qui militent pour préserver cette danse populaire».
Abondant dans le même sens, le président de Ouled Sidi Rabeh dira: « C’est notre première expérience à l’échelle internationale mais nous comptons bien honorer notre wilaya.» Maarouf Kouider, le président de cette association, affiche ainsi un optimisme et donne des ailes à ses poulains qui sont, eux, décidés à profiter de cette participation pour acquérir une expérience et découvrir les autres arts et cultures populaires de la grande Algérie et des pays africains.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman