L’Etat accorde une prime de soutien de 21 Da

Le regroupement des éleveurs producteurs de lait, qui a eu lieu hier à l’école d’agriculture de Aïn Témouchent, intervient dans le cadre de la circulaire ministérielle selon laquelle l’Etat alloue à la filière du lait une prime de 21Da par litre, répartie entre l’éleveur (12Da), le collecteur (5Da) et le transformateur (4Da). Cette rencontre, présidée par Otmane Houari, DSA de la wilaya d’Aïn Témouchent, a réuni le président de la Chambre d’Agriculture et le président de l’association des éleveurs de la wilaya. Le DSA a exprimé, à l’occasion, sa satisfaction face aux nouvelles mesures prises par l’Etat, pour encourager les éleveurs producteurs de lait à produire davantage, afin que l’Algérie n’en reste plus dépendante de l’étranger, un grand fardeau en devises fortes dont elle aimerait bien se passer.
Ce faisant, le DSA s’est élevé contre certains éleveurs coupables de déloyauté et qui profitant de l’importation des vaches laitières, ramenées par l’Etat à coups de devise, vendent ailleurs leur lait au plus offrant, sans en préciser la destination.
Selon lui, les données statistiques de l’Etat s’en trouvent faussées à cause d’eux, sans parler du danger que cette pratique représente pour la santé des consommateurs, du moment que le lait soustrait aux canaux officiels n’est guère soumis aux conditions optimales de sécurité, contrairement aux opérations de traitement qu’il subit auprès des transformateurs, avant sa commercialisation en l’état ou sous sa forme dérivée.
Et de rappeler que l’objectif pour l’Etat reste de collecter tout le lait produit dans les élevages pour le faire entrer en usine, comme le préconise la nouvelle circulaire ministérielle de tutelle, qui prendra effet à partir de ce mois-ci, pour encourager les éleveurs. Ainsi, l’Etat donnera une aide de 12,00Da le litre aux éleveurs, 5,00Da par litre aux collecteurs livreurs et 4,00Da le litre aux transformateurs, soit une prime globale de 21,00 Da par litre pour encourager la filière du lait.
Pour ce qui est de la vente de lait de vache au départ de la ferme, tout en laissant le libre choix aux éleveurs de sélectionner leurs clients, le DSA leur a rappelé que le litre de lait écoulé, devra être plafonné par eux à 34,00 Da le litre, ce qui leur permettra de récupérer 46,00 Da par litre de lait produit, en tenant compte des 12,00Da de la prime d’encouragement. A cette annonce bon nombre d’éleveurs affichaient une grande satisfaction.
Pour rappel, la production de lait en 2008 a atteint les 8.120.000 litres de lait produits par les 132 éleveurs de vaches laitières recensés, auprès desquels s’approvisionnent 15 collecteurs de lait agréés, pour ravitailler les trois (3) usines de transformation activant dans la wilaya de Aïn Témouchent.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman