La formation professionnelle attend des jours meilleurs

La rentrée des élèves de la formation et l’enseignement professionnels dans la wilaya d’Aïn Témouchent est fixée le 27 septembre pour les anciens et le 17 octobre pour les nouvelles recrues, nous a déclaré la directrice, l’autorité chargée du secteur qu’on a jointe par téléphone ce jeudi matin. Comme à l’accoutumée, des journées portes ouvertes à l’endroit des nouvelles recrues et de leurs parents ont été lancées ces jours-ci et vont permettre à ceux intéressés d’opter pour des spécialités de leur choix en fonction de leur cursus scolaire et de leur niveau d’instruction. Cette opération revêt un sceau caractéristique et un cachet particulier cette année eu égard aux nouvelles orientations prises par le ministère de tutelle et qui cadrent avec le programme de performance 2010-2014.
Selon la directrice, trois nouvelles spécialités entreront en vigueur dès cette rentrée et concerneront les spécialités liées au contrôle de qualité et traitement des eaux et l’élevage des petits animaux. Par ailleurs, elle a tenu à préciser la disponibilité de 3.450 postes pédagogiques non encore pourvus en totalité et qu’il appartient à celles ou ceux désirant opter pour une formationd de se présenter pour se faire inscrire auprès des CFA ou de l’institut. Certains parents d’élèves hésitent toujours et attendent la rentrée des classes de l’Education nationale dans l’espoir de voir leurs enfants repêchés à l’un ou l’autre palier d’examen. Ce n’est qu’après que les choses sérieuses commencent à se faire afficher avec les bonnes intentions. Des parents continuent malheureusement à voir la formation et l’enseignement professionnels comme un refuge de dernière minute.
Cette mentalité ne sera effacée que lorsque le ministère de tutelle validera et mettra en oeuvre le baccalauréat professionnel, qui reste un rêve déjà prononcé par le passé et qui ne voit pas le jour. Par ailleurs, pas moins de 200 jeunes chômeurs se sont inscrits auprès des structures de DFEP pour une formation accélérée et intensive pour les besoins éminents du marché de l’emploi.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman