La Maison de la culture fait son bilan

La maison de la culture de la wilaya d’Ain Témouchent a accordé une priorité aux associations et troupes locales afin de promouvoir leur produit artistique et culturel. Ceci a été constaté à travers son programme spécial d’activités culturelles durant le mois de ramadhan. Son bilan mensuel est éloquent : 4 soirées musicales, 3 soirées d’inchad (chant réligieux), 3 soirées poétiques et 7 représentations théâtrales. Ce programme a été apprécié par les présidents de ces associations qui ont mis en exergue leur savoir artistique et culturel au cher public témouchentois qui a découvert des jeunes talents pleins d’ambition et également percevoir une gratification financière en signe d’encouragement. Selon M. M. Kouider, président de l’association culturelle folklorique Ouled Sidi Rabeh: « La direction de la maison de la culture a bien fait de donner une importance aux associations locales pour animer des soirées à l’échelle de la wilaya. Le plus important pour nous est le développement de l’activité culturelle et lancer la concurrence loyale entre tous les partenaires du mouvement culturel. »
En cette saison et à l’occasion de la célébration de Leïlet el Qadr, des soirées musicales et d’inchad ont été organisées simultanément dans les quatre grandes communes Ain Témouchent, El Maleh, Hammam Bouhadjar et Béni Saf.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman