La ville découvre la culture du Titteri

La caravane culturelle de la wilaya de Médéa est arrivée, avant-hier, à Aïn Témouchent pour sa semaine culturelle qui débute aujourd’hui par des manifestations folkloriques, une exposition d’oeuvres picturales et une autre de produits artisanaux. Dans le menu de cette semaine culturelle, figurent aussi des soirées musicales qui verront monter sur scène plusieurs troupes dont Lamandas, Achor, Taytay, El- Mordjane, la troupe de Zorna et l’orchestre El-Azhar. Compte tenu de la période touristique, le commissariat des arts et cultures populaires d’Aïn Témouchent n’a pas omis de programmer une partie des activités, qui se poursuiveront jusqu’au 23 du mois en cours, sur les les plages de Rechgoun, Terga et Beni Saf, là où les estivants, issus des quatre coins du pays mais aussi d’outre-mer, sont dans le besoins de plus d’animation culturelle.
Les soirées musicales programmées dans le chef-lieu de wilaya Aïn Témouchent se dérouleront au théâtre de verdure et à la salle de spectacles où l’on s’attend à une affluence nombreuse des familles. Ce qui est à noter par contre c’est la programmation de pièces de théâtre, les sketches notamment. «C’est incompréhensible de la part du bled de l’inoubliable Boubagra (Hassan Hassani)», commente un jeune accroc du quatrième art. Toujours est-il, pour la population témouchentoise, l’occasion lui est offerte pour découvrir les arts et cultures populaires de l’ancien Beylik du Titteri. Et d’un autre côté, les festivaliers de Médéa profiteront certainement de leur séjour pour piquer une tête dans les eaux de la côte de Témouchent en cette période caniculaire, visiter les sites historiques et cultuels dont Siga qui a été capitale de la Numidie Ouest au temps de Syphax. A noter enfin que la wilaya de Médéa a déjà abrité la semaine culturelle témouchentoise en juin dernier.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman