Le passage à niveau sur Ben M’hidi en cours de nivellement

Le soulagement des deux principaux axes reliant le nord et le sud de la ville interviendra pour combler les crevasses sur la voie de chemin de fer. C’était le 1er mai et, c’est dire si le chantier qui étranglait la circulation sur l’un des deux principaux axes reliant le nord et le sud de la ville avait étonné plus d’un automobiliste pris dans la longue file de véhicules qui avançait péniblement ! Mais, à son approche, l’irritation faisait aussitôt place à un contentement que n’ont pas dissimulé certains chauffeurs qui lançaient des encouragements aux ouvriers par le coutumier « que Dieu vous aide ! ». Le soulagement va être à l’avenir d’autant plus notable que la circulation à Témouchent a perdu beaucoup de sa fluidité d’il y a à peine quelques années, depuis que la ville a triplé de superficie et que les axes qui relient ses deux grands ensembles se comptent sur les doigts de la main et que deux d’entre eux sont les plus fréquentés.
Celui de la rue M’hidi est le plus ancien mais, sur son parcours, à l’entrée du tissu de l’ancienne ville coloniale, il existe un passage à niveau dont les rails sont très bas par rapport au niveau de la chaussée, ce qui ralentit excessivement la circulation parce qu’il oblige les automobilistes à conduire délicatement du fait que la suspension des véhicules y est méchamment sollicitée. La direction régionale de la SNTF a répondu favorablement à la sollicitation des autorités locales pour rééquilibrer le niveau de ses rails alors qu’un traitement de la chaussée interviendra pour combler les crevasses sur la voie de chemin de fer dans le cadre d’un projet de réhabilitation de 40 kilomètres de chaussée à travers la ville.

Source : El-Watan

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman