Le programme de logements d’avant 2005

La wilaya d’Aïn Témouchent a achevé et livré la totalité de son programme de logements d’avant 2005, année du lancement du programme quinquennal (2005-2009), a indiqué lundi le directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI). Dans le cadre du programme quinquennal, la wilaya a livré 1065 logements sociaux-locatifs sur un total de 2000 unités inscrites à l’intitulé de l’OPGI et 500 ont déjà été attribués, a précisé ce responsable à l’occasion de la célébration de la journée arabe et mondiale de l’habitat.
L’OPGI gère, une opération de réalisation de 2300 logements inscrits dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RHP). A ce jour, les travaux de 800 logements ont été lancés, alors que ceux de 1500 restants, inscrits en avril 2008, le seront en décembre de cette même année, les bureaux d’études étant choisis, a t-il précisé. Pour sa part, la direction du logement et des équipements publics (DLEP), a signalé la fin des travaux de 1330 logements ruraux sur un total de 3000 inscrits dans le cadre du même programme à l’intitulé de la wilaya. 1592 habitations rurales sont en cours de réalisation, alors que 78 n’ont pas été lancées, a-t-on ajouté.
S’agissant des logements sociaux participatifs (LSP), la DLEP a fait état de la réalisation de 2099 logements sur un total de 6454 unités. 4220 logements sont en cours de construction et 135 n’ont pas encore été lancés. Le parc logement de la wilaya sera également renforcé par la construction en cours de 250 logements promotionnels avec un taux d’avancement moyen de 35 pour cent. A l’occasion de cette manifestation qui a eu lieu à la nouvelle bibliothèque d’Aïn Témouchent, une exposition a été organisée, composée de photos et plans d’habitat, dont le projet de la deuxième nouvelle ville, intitulé «plan d’occupation du sol (POS) Sud-est 2″, qui vient d’être lancé. S’étendant sur une surface de 69 hectares, ce projet a débuté par les travaux de viabilisation qui enregistrent un taux d’avancement de 25 pour cent. Ces travaux concernent la réalisation des routes, de réseaux d’assainissement et autres préalables à l’action de construction de logements et d’équipements proprement dite.
La future seconde nouvelle ville «POS Sud-est 2» d’Ain Témouchent, dotera le chef-lieu de wilaya de 1.200 logements de type sociaux participatifs (LSP) et de services et équipements publics, dont des infrastructures administratives à l’instar d’une annexe de l’APC, d’une école, d’une polyclinique, de centres de santé et de soins et de structures culturelle et sportive, notamment. L’OPGI de Ain Témouchent a lancé une opération portant réhabilitation du parc immobilier des communes pour un montant de 32,4 millions de Dinars, a-ton affirmé de même source.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman