Le RND mobilise ses troupes pour les sénatoriales

Les élections présidentielles n’étant plus qu’une simple formalité pour un troisième mandat du président de la République, les militants du parti RND ont tenu à créer l’évènement à Aïn Témouchent, où désormais la couleur est annoncée pour les sénatoriales.Jeudi matin, le bureau de wilaya du RND était archicomble. Pour les disciples d’Ouyahia, sénateurs, députés, membres des APC et de l’APW, y compris les secrétaires de bureaux communaux, l’enjeu était multiforme. L’ordre du jour a englobé, par ordre de priorité, la préparation aux élections présidentielles et surtout le lancement de la campagne des sénatoriales.
Sur ce plan du moins, on peut dire que le RND a voulu devancer ses autres alliés de l’Alliance présidentielle, en l’occurrence, le FLN et le MSP, du moins à l’échelle de wilaya. Après avoir mis en relief les raisons qui ont incité le RND à approuver l’amendement de la Constitution, le secrétaire du bureau de wilaya (SBW) Hascar Ali a surfé sur l’air connu des «constantes, des symboles de l’Etat et de l’émancipation de la femme», avant de mettre en exergue la bonne gouvernance du président de la République et le processus de la réconciliation visant la stabilité et l’édification du pays. Puis, le SBW aappelé les militants à se mobiliser pour la réussite du programme présidentiel, et ce, avant d’annoncer qu’il ne sera pas candidat aux primaires censées désigner le candidat témouchentois aux prochaines sénatoriales.
Autant dire que dès maintenant, la course est ouverte et la bataille s’est déjà engagée dans les coulisses, même si les militants ont insisté sur la discipline dans les rangs et appellent au respect des résultats des urnes.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman