Les établissements de la jeunesse

Contrairement aux autres wilayas du pays, les établissements de la jeunesse d’Aïn Témouchent ont été touchés d’une double opération, la première concerne la réhabilitation de plusieurs d’entre eux et la seconde la dotation d’équipements et de matériels pédagogiques, selon le besoin de chacun d’eux. Ces maisons de jeunes dépendent de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ), autrefois connu sous l’appellation de CIAJ. L’Office avait délégué une commission chargée d’étudier le manque de chaque établissement, selon les besoins de chacun, la zone où ils sont implantés, les activités existantes et, surtout, le nombre d’adhérents, qui leurs sont affiliés.
La première opération de réhabilitation avait ciblé cinq maisons de Jeunes, qui sont «Maâmar Laradjane» et «1er-Novembre’ d’Aïn Témouchent, celles de Béni Saf (plan 2), de Hammam Bou-Hadjar et de l’Emir Abdelkader, où plus d’un million de dinars a été investi pour l’aménagement et l’embellissement. Quant à leur dotation en équipements et matériels pédagogiques, à savoir l’audio-visuel, l’informatique, les loisirs, le sport, la musique, le mobilier, la bibliothèque, la liaison internet, les tenues pour ensembles vocaux et troupes folkloriques, le matériel d’entretien ainsi que les loisirs sportifs, elle a été évaluée à 9,83 millions de dinars du budget de l’ODEJ. A noter que ce programme, le premier du genre à être effectué à Aïn Témouchent, est fait sur le long terme puisqu’il touchera, à l’avenir, tous les établissements de jeunesse rattachés à l’ODEJ.

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. Slt,
    je pense que tu en fais trop comme toujours, (LOL), j’espere que tu vas bien.

    Djamel. (ODEJ Mascara)

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman