Les études en attendant les travaux

Le secteur de l’urbanisme est appelé à prendre en charge, d’une manière effective, un ensemble de problèmes posés par des citoyens aux autorités et recensés lors des sorties du wali, M. Mohamed Bouderbali. L’on cite dans ce contexte précis des travaux de voirie et de réseaux divers (VRD) retenus lors des séances d’arbitrage effectuées au niveau des daïras de la wilaya de Aïn-Témouchent. Le plus gros à régler en toute urgence est situé dans des sites d’habitat rural groupé et les logements sociaux participatifs, ainsi dans les lotissements d’habitat individuel, évolutif ou celui à entamer au titre de la résorption de l’habitat précaire. Pour tous ces travaux, un montant de 348 millions de dinars a été consacré par la wilaya et mis à la disposition du secteur concerné. Les aménagements doivent être élargis pour prendre en charge les sanitaires des bâtiments touchés par ce qu’il est convenu d’appeler «le phénomène des caves inondées».
Vu les expériences et les différentes formations d’aménagement déjà essayées, il ne sert à rien de continuer à rafistoler et faire du replâtrage dans ce domaine à l’aide de petits travaux de curage et d’entretien, alors qu’il est question de faire sortir les colonnes d’eaux usées à l’extérieur, une opération déjà tentée et ayant donné des fruits dans la cité des 1.000 logements à Aïn-Témouchent. Par ailleurs, on comprend mal pourquoi le ministère chargé de l’Urbanisme n’a pas retenu de programme en 2009. Ce dernier a préféré cette année inscrire des études préalables sur la base desquelles pourront être inscrites de nouvelles opérations. Cette décision devrait exclure les travaux d’amélioration et d’aménagement dont les études existent. Cet aspect sera-t-il éclairci par la suite pour faire la part des choses en terme d’inscription de nouveaux projets cadrant avec ce programme ?
Les gros efforts menés par la wilaya restent timidement appréciés en général, du fait que le quinquennal 2010-2014 risque d’être perturbé au cas où les études ne seraient pas lancées en totalité pour prendre en charge les améliorations urbaines et aménagements divers.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman