Les marins-pêcheurs élisent leurs représentants

chalutiersC’est dans la coquette salle des conférences de la Maison de la Culture de Aïn Temouchent, que se sont réunis, mercredi dernier, les gens de la mer, dont les ports d’attache sont respectivement Béni-Saf et Bouzedjar, pour élire leurs nouveaux bureau de wilaya et président de la Chambre de la Pêche. Trois candidats exerçant à Béni-Saf, postulaient pour la circonstance. Il s’agissait de MM. Zahaf Med, président sortant, Belabed Hassane et Mankouri Djillali, «tous professionnels de la mer reconnus et tous méritant, l’un comme l’autre, la présidence», dira un intervenant de Bouzedjar, en ajoutant: «Mais il faut un gagnant pour nous représenter!…»
C’est ainsi que le sort de l’urne improvisée a désigné Mankour Djillali, comme nouveau président, la vice-présidence revenant à deux représentants du port de Bouzedjar, tout cela en présence d’une dame qui s’avéra être huissier de justice de son état, venue constater la régularité de l’opération dans son ensemble et féliciter l’assistance pour l’esprit démocratique et la transparence qui ont prévalu durant le suffrage. Avant de passer le relais à son successeur, le président sortant, M. Zahaf, prononcera une courte allocution pour féliciter l’assistance de son choix et pour souhaiter bonne chance à M. Mankour, en lui disant: «Beaucoup de travail vous attend, mais vous réussirez avec l’aide de nous tous, Inchallah!…» Quant au nouvel élu, encore tout ému de sa distinction, il a promis de défendre avec énergie les intérêts des travailleurs de la mer, et ce, tout au long de son mandat de 4 années, en espérant de se montrer digne de la confiance que ces derniers lui ont témoignée.»

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman