Lutte contre l’habitat précaire

temouchent boulevardDans le cadre de la résorption de l’habitat précaire, qui s’est déjà traduite par le relogement de dizaines de familles du vieux quartier «Moulay Mostefa» dans la ville nouvelle «Akid Othmane», un autre quota de 1.500 logements sociaux a été alloué à la wilaya d’Aïn Témouchent. C’est du moins l’an-nonce faite par le directeur de wilaya de l’OPGI, M. Sabeur Mohamed, qui précise néanmoins que ce quota sera réparti entre 15 communes relevant de la wilaya d’Aïn Témouchent. Selon la même source, les bureaux d’études ont déjà été avisés par appel d’offres et les travaux des projets retenus devraient commencer en septembre prochain.
Toujours selon notre source, parmi les 15 communes retenues dans cet objectif, soit un taux de 54%, on note que Béni-Saf hérite de 250 logements, Ain El-Arba 170, Hammam Bouhadjar 150, Ain Kihel 80, El-Amria 224, Sidi Ben Adda 100, El-Maleh 70, Chaâbet El-Leham 100 logements, etc. Cependant, la direction de l’urbanisme et de la construction (DUC) a enregistré de son côté pas moins de 693 habitations précaires à Béni-Saf et 329 à Ain Kihel. Autrement dit, le présent quota répondra à 36% des besoins exprimés dans la ville de Sidi-Boucif et 24,3% pour ceux de Aïn Kihel.
Par ailleurs, on nous apprend que les travaux lancés en 2006 pour la réalisation de 800 logements sociaux issus du même programme, sont très avancés sans pour autant en préciser le taux. Comment parvenir à éradiquer l’habitat précaire? Les expériences vécues dans la plupart des communes montrent que beaucoup de bénéficiaires de logements sociaux se sont dépêchés de sous-louer leurs logements, comme l’a si souvent constaté la direction de l’OPGI, ou de s’en désister moyennant des sommes rondelettes, avant de retourner vivre en milieu précaire.
Le phénomène qui a pris de l’ampleur, risque d’anéantir tous les efforts consentis jusque-là, par les services de la wilaya, qui se retrouve dans la peau d’Hercule à combattre l’Hydre de Lerne. Tout ce que l’on sait, c’est qu’à la date du 30 mai écoulé, 84 unités relevant du quota de 2.000 unités, alloué dans le cadre du quinquennal, ont été réceptionnées, 126 le seraient ce mois-ci. Quant au reste, soit 1.033 unités, il est promis avant la fin du 1er trimestre 2009, ce qui paraît pour le moins prétentieux.

Source : Voix-Oranie

2 Comments

  1. SAID boudaoud dit :

    cette pratique est devenue une source de profit pour certaines personnes avec la complicitée il faud le dire de certains responsables qui ce sont enrichi sur le dos des malheureux .Pour en finir ,il faud punir sévèrement les auteurs de ses actes( surtout les fonctionnaires complices)et reprendre le logement pour le redonner a une autre famille suivi d’ une large diffusion dans la presse pour que cela se sache et surtout que les citoyens saches qu’ils sont perdants et que la loi est la mème pour tous ! ( j’ai le droit de réver)

    Répondre
  2. bennegui dit :

    Bien parler said boudaoud,j aspere que votre commentaire sera utile afin que ces Logements reviennent a ce qui Merite,un peut de Serieux au niveau des Responsable de notre Wilaya chere a notre Coeur.un logement est un DROIT

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman