Plus de 200 serres endommagées par les vents

Les services de la DSA qui ont procédé à une tournée d’inspection au niveau des territoires agricoles relevant des 12 subdivisions de l’agriculture de la wilaya d’Aïn Témouchent, sont arrivés à la conclusion que plus de 200 serres exploitées ont été endommagées, une grande partie d’entre elles étant même complètement détruites. Selon les mêmes sources, même les armatures métalliques de ces serres ont été tordues par la violence des vents. Ce faisant, les serres où la production avait commencé à donner quelque récolte, à l’image de la tomate, de l’aubergine, du poivron, etc., ont été perdues, tout comme la centaine d’hectares dont 90% de fèves ont été balayés par les vents. A signaler que le coût d’une serre revient au bas mot entre 8 et 10 millions, sans compter la production perdue.
Selon le DSA, les communes les plus touchées sont situées en bord de mer, comme Oulhaça, Ouled Kihel, Ouled Boudjemaâ, Terga, Sidi Ben Adda, alors que Hassi El-Ghella est la seule à ne pas avoir été épargnée dans l’arrière-pays. Ceci étant, il faut savoir que plus de 85% des fellahs de la wilaya n’ont pas jugé utile d’assurer leurs récoltes auprès de la CRMA, contre les catastrophe naturelles, pas plus que leur cheptel d’ailleurs. Ce qu’ils viennent de constater à leurs dépens, va certainement les faire réfléchir à l’avenir.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman