Poursuivre la marche en avant

Trois matches nuls arrachés en déplacement et le plein réussi à « Embarek Boucif », respectivement face à deux grosses pointures, l’IRBM et le CRBAET. Tel est le mini-bilan du Chabab de Témouchent durant cette seconde manche du championnat. En effet, le score de parité ramené cette fois-ci de Mostaganem face au WAM a permis aux camarades de Mokdad Chafik d’accaparer provisoirement le fauteuil de leader. Selon le co-entraîneur Noureddine Bencheriet, le CRT n’a pas été gâté par la programmation dans la mesure où le groupe a été exposé outre à la saturation, au risque de blessures de ses éléments clés. Or, la récupération, dit-il, répond obligatoirement à un facteur temps adéquat.
Quoi qu’il en soit, le CRT se porte bien. Ses prestations hors de ses bases confirment sa bonne santé. Il suffit d’allumer seulement une étincelle synonyme d’un sursaut d’orgueil extra muros pour que la mécanique témouchentoise se mette à carburer à souhait. Cela dit, la plus grande satisfaction du Chabab réside, selon les observateurs, au niveau du dispositif offensif où la paire Safa-Mouffok, souvent appuyée par Tlemçani et Beldjilali, s’entend à merveille. Cette variante a permis par ailleurs aux hommes de Bekakcha de retrouver leurs vertus offensives.
Pour sa prochaine sortie, il y a lieu de signaler que la formation chère au regretté Siki aura l’occasion de retrouver son public lors du derby prévu face à l’USR, que le Chabab devra négocier comme il se doit.

Source : Echo-Oran

One Comment

  1. f.benni dit :

    bon courage pour :crt: et surtout eviter les erreurs du passe.

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman