Quatre nouvelles brigades de gendarmerie

Quatre brigades de la Gendarmerie nationale renforceront, en 2009, le Groupement de wilaya d’Aïn Témouchent et amélioreront le déploiement de ce corps à travers la région. C’est ce qu’a indiqué, lundi, le commandant du Groupement de wilaya, le lieutenant-colonel Aïdaoui Réda. «Ces brigades, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse consacrée au bilan d’activités 2008, seront ouvertes à Sidi Ben Adda (juin 2009), Emir Abdelkader, El Malah et Chaâbet El L’ham». «Ces trois dernières communes seront concernées par l’ouverture de brigades de sécurité routière», a-t-il dit. Parallèlement à ces nouvelles structures, le groupement procédera à la réouverture de deux brigades territoriales à El-Malah et Chaâbet El L’ham.
«Pour l’exercice 2009/2010, a ajouté le commandant du Groupement de wilaya de la Gendarmerie nationale, nous comptons sur l’ouverture de brigades maritimes de Gendarmerie nationale à Béni Saf et Bouzedjar pour parachever notre déploiement ». Celles-ci seront, a-t-il précisé, «d’une grande utilité pour l’action de ce corps appelé à faire face à un nouveau mode de transport de marchandises prohibées et de contrebande». «Les dernières saisies de kif traité et de carburants opérées au niveau du littoral long de 80 km, ont conforté notre hypothèse », a-t-il signalé. L’année 2009 verra également l’ouverture d’une section de recherches au niveau du groupement. Une cellule d’écoute sera aussi ouverte en 2010 au niveau du groupement.
Elle prendra en charge, a-t-il précisé, «les petits consommateurs de drogue en vue de leur réinsertion sociale». Durant l’année 2008, a-t-on rappelé auprès de ce corps constitué, il a été procédé notamment à l’ouverture des brigades de sécurité routière d’El Amria et de Ouled Boudjemaâ, ainsi que d’une section de sécurité et de surveillance au Groupement de wilaya. Il s’agit là d’un corps d’élite de la Gendarmerie nationale, a-t-on souligné.

Source : APS

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman