Sit-in devant la direction de l’Education

Un sit-in a regroupé, hier dimanche, à 9h00 du matin, plus d’une cinquantaine d’enseignants vacataires dans différents cycles, devant la direction de l’Education de Aïn Témouchent, pour réclamer leur régularisation. «Puisque des postes sont ouverts, pourquoi nous demande-t-on de passer des concours, alors que nous avons déjà l’expérience requise dans le domaine?…», nous déclare l’un d’eux qui dit exercer à El-Amria depuis l’année 2006, appuyé dans ses dires par un collègue qui déclare avoir enseigné à Aïn Témouchent et à El-Amria depuis l’année 2002. Quant à un autre de Béni-Saf, il dit enseigner depuis 2003.
A signaler que des postes sont ouverts au niveau des établissements et que ces enseignants affirment détenir des avis favorables, signés par leurs chefs d’établissement et certifiant qu’ils sont dignes d’occuper le poste convoité, «mais la direction de l’Education s’y refuse pour des raisons qui nous échappent, mais qui semblent liées à de soi-disant directives ministérielles», ont-ils soutenu.
Les journalistes qui ont demandé à rencontrer le directeur de l’Education, pour donner son avis sur la question, se sont vu répondre qu’il était en réunion avec une commission ministérielle de l’Education. Finalement, il est apparu à 12h00, mais n’a pas voulu répondre à nos questions: «Il est déjà midi, nous a-t-il déclaré, et je ne peux pas vous répondre sur les raisons de ce sit-in», tout en refusant de nous recevoir dans son bureau. C’est tout juste s’il a dit quelques mots dans le couloir.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman