Tournoi à la mémoire de Daho Abdelkader

Feu Daho Abdelkader, qui des Témouchentois ne connait pas cette figure emblématique, ce joueur du CRT des décennies 70 et 80 qui a évolué, très jeune, aux côtés des défunts Sikki, Benouar, Saïd Benaïssa, Khamété, Djems ,Tiko etc… Ceux-là mêmes qui ont constitué la grande équipe du Chabab et fait partie de la première cuvée du club à l’époque. La semaine écoulée était l’occasion pour une association sportive, à sa tête, M. Amari, arbitre de la ligue de football de Témouchent d’organiser un tournoi à la mémoire du défunt Daho Abdelkader décédé, le 24 décembre 2004, des suites d’une longue maladie qui l’avait clouée au lit pendant plusieurs mois. Après avoir lutté contre la mort, durant toute cette période, il finira par rendre l’âme à cette date. Après les demi-finales qui se sont déroulées le 15 mai dernier, entre les quatre équipes présentes, l’occasion était aussi pour les vétérans de l’USM Oran et du CR Témouchent de se donner la réplique en lever de rideau . La finale a été programmée ce vendredi 21 mai au stade Embarek Boucif entre l’équipe de l’Etoile rouge et celle de Baraka avec une “entrée” entre les vétérans du CRT et leurs homologues de l’ASMO. Si du côté du CRT, il y avait Kenadil, Hadjri, Bouterfès, Chouiref, Saïd Kopa, entre autres, du côté des anciens Asémistes, il y avait du beau monde à l’image de notre sympathique ami Djemaï Abdellah, Boukar, Redouane, Ghomari, Benmerine etc. qui, tous, ont régalé les quelques spectateurs qui ont pris place dans des tribunes…vides.
La grande finale a vu l’Etoile rouge du président Benaouda s’incliner devant Baraka (1-0) à l’issue du temps réglementaire tout en n’ayant pas à rougir de cette défaite car c’est devant Daoud Bouabdellah du MCO, les frères Mokdad du CRT et d’autres jeunes des différentes catégories du Chabab qu’elle s’est produite. N’empêche que tous ces joueurs ont offert à tous un spectacle de qualité et là on ouvre une parenthèse pour dire que les absents ont eu vraiment tort non seulement d’avoir raté un tel match mais ne serait-ce que pour rendre hommage au défunt Daho Abdelkader qui, quand même, mérite plus que cela, celui qui avait entraîné le Chabab de Témouchent, le Sporting de Médioni, le Zidoria et d’autres équipes de la région.
Cadeaux et présents ont été remis aux vainqueurs et aux vaincus ainsi que les équipes des vétérans de l’USMO et l’ASMO, en présence du fils du regretté qui a tenu à remercier les organisateurs et tous ceux qui ont participé à cet hommage symbolique.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. kOUIDER dit :

    Le devoir de mémoire concerne également « DAHO » le père d’ABDELKADER. Cet article aurait dû comporter quelques mots se rapportant à la vie de ce dernier. Les jeunes d’aujourd’hui ignorent quel a été son comportement durant la révolution. Je vous parle du père bien sûr!!! C’était un fervent militant pour l’indépendance du pays au point où il a tenté de se trancher la gorge dans les geoles du 2ème Bureau de l’armée française qui étaient situées en contre-bas de la mosquée « Lala Khadija » et ce à l’aide du couvercle d’une boite de conserve (sardine a l’huile). Ce geste s’explique par sa volonté de ne pas balancer les membres de l’organisation (FLN). Bien que les conséquences étaient la perte définitive de sa voix lui a valu le respect de l’ensemble de la population Témouchentoise.
    Autres choses qu’on a également tendance à oublier c’est qu’il faisait partie des pionniers du Foot Ball Témouchentois. Il a évolué au sein de l’USMT (Union Sportive Musulmane de Témouchent) au poste d’arrière gauche en compagnie d’Embarek Boucif, Chouka et consorts.

    Maintenant c’est à « Admin » que je m’adresse!!!! Sur les émoticones que vous proposez il n’y en a que pour le C.R.T. et la Z.S.A.T. pourquoi ne pas en ajouter une 3ème pour l’U.S.M.T. ???????? je vous donne les couleurs  » VERT et BLANC » Allez faites un effort. Merci d’avance……

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman